NEWS 
SEPTEMBRE 2003

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

Propos à méditer (Daniel Vassella, Président Groupe Novartis, 9 Septembre 2003, Les Echos): " L'accord sur les Génériques à l'OMC est très important pour faciliter l'accès à des traitements bon marché contre des grandes maladies et des épidémies dans les pays en développement ; mais la distribution des médicaments, les soins médicaux, l'accès au diagnostic restent des problèmes, sans parler de l'infrastructure, de l'hygiène, des traitements des insectes et des parasites, de l'éducation ... les bases d'action par lesquelles il faudrait que les gouvernements concernés commencent ! Et pour le SIDA, des mesures radicales de cantonnement, comme pour toute épidémie. Pour l'industrie, l'accord aura un impact financier limité, pour autant que les ré-exportations soient véritablement empêchées ; le différentiel de prix pour les produits concernés entre pays riches et pauvres peut rendre les choses difficiles, mais c'est un choix de Société, et la condition du maintien de l'investissement en R&D. Les Allemands dépensent plus pour leurs voitures que pour leur Santé et les Américains, autant pour leur facture de téléphone que pour celle des médicaments... Est-on prêt à payer le prix de la Santé ? "

 

NEWS   Septembre 2003

Les évènements du mois de Pharmaclient.net

Stratégie Pharma

* Entrée en vigueur du TFR pour 29 molécules, soit 71 groupes de médicaments, économie attendue en année pleine pour la Sécurité Sociale : € 145 Millions
[Analyse : alignement des prix sur le TFR ou maintien / légère modulation à la baisse, selon les produits et les stratégies des laboratoires ; par exemple, alignement (soit environ 20 à 30% de baisse) pour Lexomyl de Roche, Ditropan, Dogmatil, Exacyl, Primpéran et Tiapridal de Sanofi-Synthélabo, Renitec de MSD, Athymil d'Organon, Duspatalin de Solvay, Spasfon-Lyoc de Cephalon, maintien pour Timoptol de MSD, Avlocardyl d'AstraZeneca, Corvasal, Nalcron et Profénid d'Aventis ; un maintien au moins temporaire était attendu pour les produits chroniques à forte notoriété, ce qui n'est pas entièrement vérifié, l'expérience dévastatrice Allemande étant passée par là ; le coût d'un alignement total représente, pour l'Industrie, € 96 Millions en année pleine, mais le bilan ne pourra raisonnablement pas être tiré avant plusieurs mois et surtout avant la deuxième vague de TFR, envisagé pour le Printemps 2004 et les princeps avec un taux de substitution de 60% ; se rappeler également la stratégie d'alignement du prix par GSK pour Clamoxyl, innovatrice à l'époque ; avec l'alignement des prix, l'équilibre des pouvoirs entre les médecins et les pharmaciens revient en faveur des premiers, mais les seconds concentrent les attentions des génériqueurs grâce à la "coopération commerciale" en plus de la remise plafonnée à 11%]
- Février 2004 : le LEEM se déclare déçu par les TFR, car « le respect de la concurrence est bafoué par des campagnes publicitaires financées sur fonds publics au bénéfice des seuls génériques ou par le non contrôle délibéré des remises commerciales »

* Médicament et hôpital : étude (stimulante) du Professeur Claude Le Pen, Économiste de la Santé commanditée par le LIR et le LEEM
[Analyse :  pour la première fois des données objectives et quantifiées sur la relation complexe médicament – hôpital (progrès de la qualité des soins et diminution structurelle des frais d’hospitalisation) . En ophtalmologie, la chute spectaculaire du nombre d´opérations chirurgicales du glaucome (1ère cause de cécité en France), notamment des trabulectomies (dont le coût est équivalent à de 12 ans de traitement médicamenteux).  En oncologie, l´adjonction d´une chimiothérapie adjuvante dans le cas du cancer du sein en phase précoce permet de gagner en moyenne un an de vie, pour un coût supplémentaire modeste, de l´ordre de 2.500 €. En psychiatrie, les anti-psychotiques ont permis la réinsertion sociale de près de la moitié des patients schizophrènes, et la réduction de 40% du nombre de journées d´hospitalisation. Dans le sida les tri-thérapies ont transformé une maladie mortelle en maladie chronique (mortalité passée de 80 à 20 pour mille de 1996 à 2000). En cardiologie, les thrombolytiques et antiagrégants plaquettaires, initiés à l´hôpital, ont conduit à une diminution constante (-10% en 10 ans) de la mortalité par infarctus du myocarde pour un investissement maximum de quelques milliers € par année de vie sauvée]

* PLFSS 2004: baisse de remboursement de 65 % à 35% des spécialités homéopathiques pour une économie attendue par les Caisses de € 70 millions, augmentation du forfait journalier hospitalier de 10.67 € à 13 € (sauf psychiatrie), nouvelle augmentation de la taxe sur le tabac et diminution des marges des grossistes et des Labos
[Analyse : des "rustines" pour réduire le déficit prévisionnel de € 14 à 10 Milliards avec transferts vers les complémentaires; BOIRON, 65% du marché homéopathique en France (et leader mondial) et DOLISOS (filiale déficitaire du groupe PIERRE FABRE) redoutent 20% de baisse (transitoire) de leur CA ; tous les organismes complémentaires annoncent une augmentation de leurs cotisations ; le projet d'un ticket modérateur incompressible de 0.50 € par boîte de médicament, qui aurait permis des économies de € 1.2 Milliard en année pleine, a été abandonné (politiquement difficile, économiquement efficace, mais psychologiquement sans effet, vu la somme modique demandée) ; réduction de la marge des grossistes répartiteurs (3ème tranche de marge plus faible) pour une économie de € 100 Millions ; réforme de la taxe sur les dépenses de promotion des médicaments pour une économie supplémentaire de € 150 Millions (en % des dépenses promotionnelles, avec exonération pour les labos de moins de € 15 Millions de CA]

Politique et économie de la Santé

* Création d'un Haut Conseil de l'assurance maladie pour préparer la réforme structurelle prévue Mi- 2004, présidé par le Haut Fonctionnaire Bertrand FRAGONARD (cf. Portrait)
[Analyse : sur le modèle du Conseil d'orientation des retraites (COR), le Conseil procèdera en 2 temps, nouvel état des lieux puis concertation avec les syndicats et les acteurs (dont les CNAMs et des Associations de Patients), pour inclusion dans le PLFSS de 2005 ; parallèlement, à l'hôpital, ordonnance de simplification administrative renforçant le pouvoir des ARH, en prélude à la généralisation progressive du T2A et de la mise en place du plan 2007]

* Commission de la transparence : nouvelle composition, avec renforcement de l’expertise clinique
[Analyse : un changement majeur, puisque seuls les experts praticiens (20 membres) ont voix délibérative, les représentants institutionnels (8 membres: DGS, DSS, DH, AFSSAPS, CNAMTS, MSA, CANAM, LEEM) n'ayant plus que voix consultative ; création d'un poste de secrétaire général (coordinateur) ; des missions mieux définies par rapport au Comité des Prix (CEPS)]

Fusions-Acquisitions en Santé

*  Acquisition par les fonds d'investissement CINVEN et CANDOVER du pôle Presse Médicale de BERTELSMANN pour € 1.05 Milliard, autorisée par la Commission Européenne
[Analyse : Cinven a déjà repris le même pôle de Vivendi Universal (Éditions Masson et groupe Quotimed) ainsi que KLUWER, et des synergies seront recherchées par économie d'échelle ; la Commission Européenne donne son accord pour la France, sous réserve de la cession du groupe Impact Médecine à un tiers]

*  Acquisition par CAREMARK de son concurrent ADVANCE-PCS pour $ 5 Milliards aux USA
[Analyse : rapprochement géant dans les services pharmaceutiques américains, financée à 90% par du actions, fiscalité oblige et effet dilutif inévitable ; le mouvement de concentration du "managed care" se poursuit]

* Acquisition par WINNER de VENTIV pour un montant non divulgué
[Analyse : précédemment connu comme Snyder Healthcare, le groupe américain Ventiv Health est spécialisé dans la prestation de forces de vente au service des laboratoires pharmaceutiques, le recrutement et la formation médicale continue (leader mondial) ; Winner, est une société du Groupe DYNEX: www.dynex.fr ]

* VIVACTIS vendu par SR TELEPERFORMANCE à un fond d'Investissement ACTIVA CAPITAL qui détient 65% (et les 35% restant à 12 Managers) www.vivactis.fr 

* Acquisition par CIDER Santé de 10% du capital du laboratoire de gynécologie CODEPHARMA pour € 2.5 Millions (jusqu'à 100% à terme, soit 0.8 fois le CA)
[Analyse : Codepharma assure en exclusivité l’exploitation pharmaceutique de produits gynécologiques (Cilest, Pévaryl) pour le compte de la filiale France de J&J pour un CA de € 21 Millions et un résultat net de € 0.4 Million ; une décision stratégique pour J&J, pas seulement conjoncturelle]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Pascal Fruit, chez SERONO France, comme Directeur Division Médecine Reproduction 
[Analyse : ex-GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur B.U. Infection-Cardio-Diabète, GLAXOWELLCOME France, Chef de Produit, Chef de Groupe, Directeur Marketing B.U., GLAXO France, Chef de Produit, ROUSSEL UCLAF et L'ORÉAL, Pharmacie (Paris XI), Biologie (DEA), IAE (Commerce International)]

* Christophe Weber, P.D.G. de GSK France, a été élu Président de l'association des Laboratoires Internationaux de Recherche (LIR) en remplacement de Dominique Limet

* François Denis, comme Directeur des Affaires Publiques du groupe Solvay en France
[Analyse : 48 ans, depuis 1996, Directeur des affaires publiques et du business development de Solvay Pharma, filiale pharmaceutique du groupe Solvay en France]

* Gilles Brisson, chez AVENTIS PHARMA France, toujours comme P.-D.G. et chez AVENTIS HQ, comme nouveau Senior Vice President Opérations Commerciales Europe (Portrait: cf. News Pharmaclient Septembre 2002)

* Bernard Reculeau, chez AVENTIS PHARMA HQ, comme Senior Vice President Régions Intercontinentales
[Analyse :  ex-AVENTIS PHARMA HQ, Senior Vice President International (2000 - 2003), RHÔNE POULENC RORER HQ, Vice Président Opérations Pharmaceutiques Internationales (1994 - 1999), RHÔNE POULENC RORER HQ, Vice Président Opérations Industrielles (1990 - 1993), RHÔNE POULENC SANTÉ HQ, Directeur Propharm, puis Opérations Industrielles (1988 - 1990), PHARMUKA (RHÔNE POULENC SANTÉ France), P.-D.G. (1986 - 1988), RHÔNE POULENC SANTÉ HQ, Adjoint au D.G. (1984 - 1986), ÉTAT, Inspection des Finances, Chargé de Mission (1982 - 1984), ÉTAT, Ministère de l'Industrie, Chargé de Mission (1977 - 1982), Né en 1950 en Vendée, Sciences Po 1974, ENA 1977]

* Gilles Johanet, aux A.G.F. comme Directeur des Activités Santé et Collectives et Membre du Comité de Direction Générale Groupe
[Analyse : ex-ÉTAT Cour des Comptes, Conseiller Maître (2002 - 2003), CNAMTS, D.G. (1998 - 2002), ÉTAT Cour des Comptes, Conseiller Maître, puis Secrétaire Général (1993 - 1998), CNAMTS, Directeur (1989 - 1993), ÉTAT Premier Ministre, Chargé de Mission auprès de Pierre Mauroy, PS (1983 - 1984), ÉTAT Secrétariat d'État à la Famille, Directeur de Cabinet de Georgina Dufoix, PS (1981 -1983), ENA et Faculté des Sciences, Enseignant (1979 - 1981), Né en 1950, Science Po, Université Paris I (Économie Appliquée), ENA 1977]

* Jacques Hardy, à l'ENSP de Rennes, comme Directeur de l'École Nationale de Santé Publique
[Analyse : Agrégé de droit public, docteur d'État en Science Politique, il a effectué ses études à l'Université Rennes 1 ; spécialiste du droit de la santé et du droit des collectivités locales, il a enseigné à l'Université Rennes II (1981-1992), à l'Institut d'Études Politiques de Rennes (1992-1998) et, depuis le 1er janvier 2000, à l'Université Lille II où il dirigeait le DESS Droit et Santé ; également, professeur dans les différentes filières de l'ENSP de 1981 à 1998 ; il a également participé à la coopération franco-polonaise en mission à l'École de santé publique de Cracovie et depuis 1998 il est Directeur des affaires juridiques de l'Établissement Français du Sang]

* Bertrand Fragonard, comme Président du Haut Conseil de l'assurance maladie
[Analyse : Né en 1940 à Arcachon, IEP Bordeaux, Licencié en droit, ENA 1964, il a fait toute sa carrière dans l'Administration: Industrie, Marine marchande, Prestations sociales agricoles, Administrateur EDF, Mission pour la "cohésion sociale et prévention de l'exclusion", notamment, en 1996, Président du groupe de travail chargé de la préparation d’un projet d’universalisation de l’assurance maladie, puis Membre du comité de surveillance de la Caisse d’amortissement de la dette sociale (CADS) et depuis 2002, Président de chambre de la Cour des Comptes. Le portrait des Échos du 14.10.03 le présente comme un bon vivant, golfeur, joueur d'échecs et fumeur de cigares, comme le trisaïeul du peintre Jean-Honoré et comme défenseur des exclus (RMI, Observatoire de la Pauvreté). Il a été directeur de la CNAMTS (1 an)]

* Jacques Fabre, comme C.O.O. (Président Opérationnel) du pôle Santé du groupe Pierre Fabre, en remplacement de Roch Doliveux qui a démissionné (rentré dans le Groupe récemment, cf. News Pharmaclient de Février 2003)

Relation Client

* Image des laboratoires pharmaceutiques auprès des généralistes: « Big is beautiful », selon la dernière étude d’IMS Health auprès d’un milliers de M.G.
[Analyse : cette étude biennale, créée en 1991, fait en effet la part belle aux grands groupes internationaux et notamment Pfizer, qui bondit de la cinquième à la troisième place grâce à un taux de notoriété de 36.6 % (19.4 % en 2001), les laboratoires ayant fait l’objet d’une fusion semblent même enregistrer un regain notable de notoriété.
Rang Laboratoires Taux de citation spontanée par les MG

1 Aventis 2 GlaxoSmithKline 3 Pfizer 4 Novartis 5 MSD
59.8 % 39.7 % 36.6 % 24.8 % 24.1 %

Notoriété et image de marque en assisté

1 Pfizer 2 Aventis 3 AstraZeneca 4 Pierre Fabre 4 UPSA
7.4/10 7.2/10 7.0/10 6.9/10 6.9/10

Les efforts accrus de certains Labos pour devenir de véritables partenaires des médecins peuvent également se montrer payants. Ainsi, Fournier apparaît-il ainsi comme le laboratoire le plus apprécié pour ses remis de visites (documents et matériel)]

* Lancement par SAP de son Progiciel de Gestion Intégrée (PGI ou ERP) dédié aux PME
[Analyse : SAP est le leader des PGI en France (et en Allemagne) et Business One doit concurrencer SAGE, MICROSOFT Navision et se préparer à l'offensive du nouveau groupe issu de la fusion PeolpleSoft-JD Edwards]

* INTRANET/EXTRANET Le format PDF sous les tirs croisés d'Autodesk et Macromedia 
[Analyse : longtemps considéré comme un incontournable de la création et publication de contenu, le PDF et son créateur Adobe vont devoir faire face à deux rivaux. Principales remises en cause du format : la faible compatibilité avec certains documents, la mauvaise ergonomie et la lenteur de chargement]

* Le CHU-ROUEN adopte un outil neuf de planification de consultations et de gestion des blocs opératoires pour un coût total de € 0.5 Million
[Analyse :  68 personnes constituent le service Informatique et le budget du CHU est de € 400 Millions... au programme gain de temps sur 1800 consultations journalières, et meilleur accueil des patients... Futur : planification des soins infirmiers]

Internet en Santé

* Nouvelle version d'OCP POINT www.point.ocp.fr un site d'informations dédiées aux pharmaciens
[Analyse :  une nouvelle mouture très tendance pour le site du grossiste répartiteur leader en Europe (filiale de CELESIO, groupe familial Allemand Haniel): simple, ergonomique et fluide à la fois, avec un club d'utilisateurs... deux faiblesses notables: le plan du site qui ne propose aucun lien et les petites annonces, balbutiantes]

* www.demainjarrete.com de PASTEUR MEDIA (ex- MediaVita), après www.mediavita.com en 2000 de l'Institut Pasteur... attractif !

Chiffres Clés de Pharmaclient

* En 2002, d'après un panel de 503 grandes entreprises Américaines interrogées par le CSI et le FBI, 90% d'entre elles a été victime, au moins une fois, d'une cyber-attaque ou d'une intrusion informatique

* GOOGLE, premier moteur de recherche mondial, n'indexe que 3 milliards de pages sur les quelques 30 milliards du web ... iceberg, mais les autres moteurs de recherche en indexent encore moins (pour l'anecdote, le nom de Google vient d'un terme mathématiques qui représente un 1 suivi de 100 zéros)

Gadgets de l’e-humain

* MEMUP ND1300A (également chez NEC), premier lecteur-enregistreur de DVD multistandard à prix raisonnable (210 € H.T.) à intégrer à votre PC... vivement conseillé selon PC Achat, même si la machine est un peu lente par rapport à ses concurrentes ; en tout cas, le début d'une chute inéluctable des prix, sachant qu'on trouve des graveurs de CDrom à 25 € dans le quartier Montgallet à Paris

Divers

* En panne d'idées pour le nom de votre site Internet? Le freeware "Domain Name Analyzer 3.2" vous propose des suggestions en fonction de mots clés que vous fournissez, vérifie si ses suggestions sont libres: www.findgoodnames.com/products/dna/ et peut même faire l'enregistrement de l'URL sélectionnée

* Insolite: La lutte contre les caméra-phones s'organise à travers le monde
[Analyse : la croissance des ventes fulgurante des téléphones mobiles équipés d'un objectif photo inquiète à la fois les entreprises, les autorités judiciaires mais aussi le show-business. Tout abonné est en puissance un espion, un voyeur ou un paparazzi]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017