NEWS 
NOVEMBRE 2008

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

 

NEWS   Novembre 2008

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* Enquête LEEM 2008 sur la place de la France dans la Recherche clinique : en progrès, mais peut mieux faire
[Analyse : un regain apparaît par rapport à 2008 sur presque tous les indicateurs selon Soizic Courcier (notamment l'implémentation de la directive EU pour l'AFSSAPS et les CPP inférieurs aux 60 jours, avec un souci sur les délais de mise en œuvre (encore longs : 124 jours) et une vraie excellence en onco-hématologie en phase précoce (savoir-faire, terreau, plateau technique, réseau), même si la transposition à d'autres maladies reste à faire ; pour Catherine Lassale, le mieux est à rapporter à la création du GIP-Cengep, financé à hauteur de € 10 Millions par an par une taxe sur l'industrie Pharma ; pour Patrice Jaillon, la prise de conscience des praticiens est forte (et activée par l'État grâce au baromètre MERRI) et favorisée par le recrutement de 140 techniciens de soutien (assistants, logisticiens, database managers), avec de nouveaux métiers à la clé ; au niveau global, Robert Dahan souligne que les Pays de l'Europe de l'Est sont moins concurrentiels (leurs prix se sont rapprochés des pays avancés si leur offre médicale est comparable), que l'Amérique du Sud reste une concurrence et que l'Asie représente des patients aux profils trop distincts, il demande une volonté politique en France plus ferme, salue le levier offert par le nouveau crédit d'impôt recherche, et enfin insiste sur l'importance des médias et du Public dans l'acceptation de la valeur des essais cliniques réalisés en France (positiver, ne pas dramatiser) pour le Pays, les cliniciens, et l'Industrie]

* Prestation de visite médicale : liquidation judiciaire des principales divisions de MBO
[Analyse : MBO, créée en 1999 par Marc-Henri Boy et Nicolas Minkowski, un prestataire de services pour l'industrie pharmaceutique, a déposé son bilan (€ 8 Millions de pertes, abandon de contrats majeurs) et cherche un repreneur pour 2 de ses entités (Innovex, reprise de la CRO Américaine, et la branche MBO elle-même) jusqu'à fin Décembre ; les 1100 salariés sont principalement des visiteurs médicaux prestataires pour l'industrie (réseaux additionnels de soutien, de promotion de produits matures, de commercialisation de l'automédication, etc.) ; MBO, comme ses concurrents, est victime d'un marché de la prestation VM en baisse de 40 % depuis début 2008, suite aux contraintes de la tutelle, aux génériques ; le fonds de commerce de la troisième entité significative, la SDIT (Société de Diffusion et d'Information Thérapeutique) qui compte 520 personnes (VM multi-produits à temps partiel choisi), a été cédé à Jean-François Guigout, son manager]

* L'Islandais ACTAVIS se lance officiellement en France
[Analyse : le 5ème acteur mondial des génériques, présent dans une quarantaine de pays (notamment par croissance externe), qui emploie actuellement 11 000 personnes à travers le monde, avec un CA de € 1.6 Milliard en 2007, a choisi de s'implanter d'abord par la création de Medis, un bureau de distribution et une filiale de partenariats, puis depuis 18 mois d'Actavis France en développant son propre portefeuille de produits en recrutant comme Président Philippe Ranty (auparavant patron de Sandoz France, filiale générique de Novartis) ; aujourd'hui, la filiale communique médiatiquement sa présence et son savoir-faire... à terme, Actavis commercialisera ses produits directement chez les officinaux, mais cela devrait passer par une acquisition]

Politique et économie de la Santé

* Présentation par la Ministre Roselyne Bachelot de la stratégie de l'État pour la E-santé
[Analyse : les technologies numériques au service de la santé (télé-santé et télé-médecine) apportent des solutions efficaces pour répondre à 4 grands enjeux : faciliter l'accès aux soins, permettre un suivi des maladies chroniques à domicile, améliorer la qualité des soins, et développer la médecine collaborative ; après une période de latence depuis Mai 2008, le projet DMP est relancé avec un déploiement progressif programmé à partir de 2010 (avec un volet professionnel indépendant, cf. ci-dessous) ; au menu, (1) développement de la télé-santé avec la création dès 2009 de centres d'expertise en imagerie médicale, fonctionnant 24 heures sur 24 (neuro-radiologie ou cardiologie), (2) levée des derniers freins juridiques au développement de la e-santé en termes de responsabilité et de financement, (3) développement de systèmes d'information hospitaliers (SIH) performants garantissant l'interopérabilité et la sécurité, avec le plan de modernisation Hôpital 2012, (4) nouvelle gouvernance avec la création de 2 nouvelles agences (coordonnées par un Conseil National mixte État - UNCAM), l'Agence pour les systèmes d'information de santé partagés (ASIP), regroupant la gestion du DMP, de la CPS et des systèmes d'information hospitaliers, et l'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (l'ANAP), fruit du rapprochement de la MEAH et de l'ATIH ; à noter que parallèlement, début 2009, les Professionnels de Santé recevront un numéro personnel et unique du Répertoire Partagé des Professionnels de Santé (RPPS)]

* Nouveau rapport Parlementaire d'alerte sur le dérapage des dépenses des ALD
[Analyse : les parlementaires de la MECSS (Mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la Sécurité sociale) ont analysé, après la Cour des Comptes et l'HCAAM, le régime des affections de longue durée (ALD) et en ont tiré les mêmes constatations alarmistes : créé en 1945, ce régime assure le remboursement à 100 % d'une trentaine de pathologies graves ou chroniques par exemple le cancer, le diabète ou l'HTA sévère, pour environ 10 Millions d'assurés, soit 15 % de la population et près des deux tiers des dépenses de santé (12 Millions en 2012, 15 Millions en 2015) et 89 % de la croissance des dépenses d'Assurance-Maladie ; cependant, pour les réformes à mettre en œuvre, la MECSS est incertaine, opinion publique oblige (se rappeler le retournement de position politique en Juin dernier après un ballon d'essai de l'UNCAM visant à réduire les remboursements des ALD) et renvoie la «patate chaude» au gouvernement, via un hypothétique bouclier sanitaire socialisé, ou une refonte des ALD (contenu du panier, sévérité de certaines pathologies)]

* Une première probable : les CAPI (contrats d'amélioration des pratiques individuelles)
[Analyse : certes le projet est encore en cours de négociation entre l'Assurance Maladie et les syndicats de médecins, mais certains de ces derniers y sont favorables, et ce serait une mutation importante pour l'UNCAM (une carotte individualisée, plutôt que des bâtons collectifs) ; concrètement , une prime de 5 €, voire 7 €, par patient serait versée aux médecins-traitants vertueux qui atteignent des objectifs destinés à maîtriser les prescriptions (par exemple, statines et antibiotiques, génériques) et à améliorer la prévention (les ALD) ; l'Uncam fait miroiter un supplément de revenus maximum de € 5000 par an pour un praticien (probablement un cas rare, au moins dans un premier temps), en espérant recruter 4000 candidats à ces contrats de 3 ans à la performance]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par J&J de l'Américain OMRIX, pour US$ 438 Millions, soit US$ 25 l'action et une prime de 18 % par rapport au dernier cours de Bourse
[Analyse : une intégration attendue, car déjà en 2003 et 2004, Ethicon, la division chirurgicale de J&J, avait signé un accord de partenariat avec Omrix, qui lui attribuait les droits exclusifs pour les U.S.A. et l'Europe de 2 hémostatiques importants, Evithrom et Eicel ; Omrix, dont le siège se trouve à New York, USA, mais la recherche et la production en Israël, est un spécialiste des produits de bio-chirurgie pour le contrôle des saignements, avec un CA de US$ 62 Millions en 2007 (US$ 12 Millions de profits, mais en 2005 les pertes étaient égales à US$ 27 Millions, soit plus d'une fois le CA)]

* Acquisition par FAMAR du site de fabrication d'Orléans de J&J, pour un montant non dévoilé
[Analyse : le site d'Orléans est en fait l'ancienne usine de production de Pfizer, reprise par J&J (division Mc Neil) en Juin 2006 ; la fabrication est focalisée principalement sur l'automédication avec plus de 500 personnes (affectée par une grève, il y a juste 2 ans) ; Famar est un groupe privé Grec (famille Marinopoulos) qui par acquisitions successives détient une poignée de sites industriels pharmaceutiques en France (dont un déjà à Orléans) et qui a probablement obtenu de J&J un contrat à long terme de sous-traitance (maintien des productions actuelles pendant 3 à 5 ans) en échange d'une transaction financière réduite]

* Acquisition par MÖLNLYCKE du Français PHARMASET, pour un montant non divulgué
[Analyse : le Suédois Mölnlycke Health Care, qui appartient au fonds d'investissement familial Investor (depuis la cession par Apax en Janvier 2007), est un spécialiste (et leader Européen) des dispositifs de drapages de bloc opératoire et de pansements, réalisant un CA de plus de € 800 Millions en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, avec plus de 6 000 personnes ; l'acquisition est mineure car Pharmaset n'affiche que € 10 Millions de CA avec 60 salariés, en 2007 (mais avec des produits complémentaires et bon marché : les kits de soins jetables) ; les 2 fondateurs de Pharmaset, en 1993, Jean-Christophe Anger et Jean-Paul Caussanel, deviennent consultants pendant 2 ans ; il est possible qu'une restructuration ait lieu en France car le siège de Mölnlycke est situé près de Lille, avec € 69 Millions de CA, tandis que celui de Pharmaset est à Toulouse]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Judith Greciet, chez EISAI France, comme Président
[Analyse : auparavant, EISAI France, Directeur des Opérations (2007 - 2008), WYETH France, Directeur Marketing Stratégique et planning Enbrel (2006 - 2007), WYETH France, Directeur Commercial, puis Directeur Marketing Enbrel (2004 - 2006), WYETH France, Directeur Division Oncologie puis Hôpital (2002 - 2004), LFB, Directeur de Zone Paris Nord (2000 – 2001), ASTRA ZENECA France, Chef de produit senior (1996 – 2000), PHARMACIA France, Visiteur Médical, puis Chef de Produit (1995 – 1996) ; Née en 1969 (estim.), Pharmacie (Docteur, Paris V, 1994), DESS Gestion et Marketing Pharmaceutiques (1994)]

* Than Le Luong, à l'INPES, comme D.G.
[Analyse : auparavant, ÉTAT, Conseiller Technique sur les politiques de santé et de prévention, auprès de la Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot (UMP) (2007 – 2008), AGENCE DE BIOMÉDECINE, Responsable du pôle sécurité - qualité à la direction médicale et scientifique (2005 - 2007), ÉTAT, Conseiller Technique, auprès du Secrétaire d'État aux Personnes Âgées Hubert Falco (UMP), puis Catherine Vautrin (UMP) (2003 – 2005), IGAS, Médecin Inspecteur ; Médecine (Docteur)]

* Stéphane Couvreur, chez BAYER SANTÉ France, comme Directeur des Affaires Pharmaceutiques, Pharmacien responsable
[Analyse : auparavant, OPI, Directeur des Affaires Pharmaceutiques (2000 – 2007), OM PHARMA (Suisse), Manager des affaires réglementaires (1999 – 2000), LFB, Directeur affaires réglementaires (1993 – 1999), ÉTAT, Ministère de la Santé, Chargé de Mission ; Né en 1962 (estim.), Pharmacie (Docteur, Lille 1991), DESS (réglementation pharmaceutique), DESS (marketing pharmaceutique, Paris XI)]

* Stéphane Corthier, chez ALLIANCE HEALTHCARE France, comme D.G.
[Analyse : auparavant, DHL EXPRESS (DEUTSCHE POST) France, P.-D.G. (2006 – 2007), DHL EXPRESS (DEUTSCHE POST) France, Directeur commercial (2003 – 2006), DEUTSCHE POST France, Directeur commercial et marketing de Ducros Euro Express, EXAPAQ, D.G. (1995 – 2001), ITM, Contrôleur de gestion, puis Secrétaire général inter-marchandises France (1988 - 1994), PPS, co-fondateur (1986 - 1988) ; HEC (1986), Maîtrise (Économétrie)]

* Alain Sivan, chez TBWA WORLDHEALTH France, comme Président
[Analyse : auparavant, DDB CIEL & TERRE (DDB Health), D.G. (2000 – 2008), DDB France, Directeur Commercial (1997 – 2000), BCRC, D.G. (1994 - 1997), FCA (Publicis), Chef de Publicité, Directeur de clientèle puis Directeur commercial (1985 - 1993) ; Sup de Co (1985)]

Relation Client

* Dossier Médical Professionnel : le CNOM ( Conseil national de l'Ordre des médecins) présente un projet de plate-forme nationale d'échanges sécurisés 
[Analyse : dans la droite ligne du succès du Dossier Pharmaceutique (DP) conçu par le Conseil de l'Ordre des Pharmaciens, l'initiative paraît judicieuse, car elle est pragmatique, d'ambition raisonnable, financée sur les fonds propres du CNOM, orientée vers l'efficience des médecins et vers la création de réseaux coordonnés ville-hôpital (donc cohérente avec le projet de loi Bachelot) ; au début, le projet est structuré selon 3 fonctions : des échanges électroniques sécurisés de correspondance entre professionnels de santé, la prescription sécurisée des médicaments, la prescription et la réception des examens biologiques ; cette plate-forme nationale doit permettre l’interopérabilité avec les constructions expérimentales régionales (déjà en place mais non communicantes entre elles), ainsi que la connexion avec les serveurs de données ; dans un premier temps, en 2009 (en vue d'une généralisation en 2010), une maquette informatique pilote (constitution d'un dossier-socle pour le patient et architecture d'un espace sécurisé de dossiers répartis) sera testée dans quelques départements (et notamment en Mayenne où un système similaire pré-existe installé par Uni-médecine, une société créée en 1998 par Jean-Yves Robin, par ailleurs nouvellement nommé directeur du GIP-DMP et auparavant D.G. de Santéos, filiale de Atos Origin et d'Uni-médecine, Santéos étant l' unique hébergeur du DP... la boucle est bouclée)]

Internet en Santé

*  Le Groupe Hospitalier de la Mutualité Française (GHMF) lance son site Web
[Analyse : un site (trop) banal et formellement sérieux pour la vitrine de soins de la Mutualité Française (le leader des payeurs complémentaires), avec son bateau amiral qu'est l’Institut Mutualiste Montsouris à Paris (au palmarès des meilleurs établissements en France, égal à des CHU) ; créé en 2006, le GHMF, un G.I.E., est le premier réseau privé non lucratif à capitaux français, avec 29 établissements MCO (médecine-chirurgie-obstétrique), soit 4 000 lits, et près de 1 400 médecins salariés et libéraux et 7 500 personnels non médicaux... donc un acteur incontournable de la chaîne de soins et la déception est à la hauteur ; à noter comme consolation, le Quiz sur la santé intéressant par les bonnes réponses provocantes (et orientées)]

* Écoute ton oreille : un nouveau site Web de Santé Publique sur les risques de surdité chez les jeunes de 13 à 25 ans
[Analyse :  dans le cadre du Plan national santé environnement, l'INPES et le Ministère de la Santé lancent une campagne de prévention sur les risques auditifs liés à l'écoute de musique amplifiée, à des volumes sonores élevés, via le baladeur MP3, les concerts à haut-parleurs ou les discothèques ; en plus de publicités, via les spots radios et la distribution de dépliants à l'entrée des concerts, un site Internet, en partenariat avec NRJ et SkyRock, avec des informations sur les risques auditifs et les moyens de prévention, des conseils... tout cela bien sûr avec de l'audio, un look djeune, des graphiques branchés... une belle réussite]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* Une boîte sur cinq délivrée en officine en France est un générique
[Analyse : le marché Français du générique vient de franchir 1 étape symbolique : depuis Juin 2008, il représente 21.7 % des unités de médicaments vendues, soit une boîte sur cinq délivrée en officine (et 11 % des dépenses pharmaceutiques)... poussé par l'objectif conventionnel des officinaux (81%, pour le répertoire actualisé) ; en parallèle, les pouvoirs publics ont imposé une baisse de 25 % du prix des génériques depuis 2006 et une nouvelle contribution de € 70 Millions demandée aux génériqueurs dans la LFSS 2009... des contraintes défavorisant, selon le GEMME, la production des génériques sur le sol Français (57 % actuellement) ou en Europe (95 %)]

* Revalorisation de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire Santé
[Analyse : en ciblant la revalorisation sur les plus de 50 ans (de 400 à 500 € pour la Ministre ou bien de 50 % pour les Sénateurs), les politiques visent à promouvoir encore davantage l'incitation à l'engagement à une couverture complémentaire... et aussi à compenser la hausse des tarifs probable des complémentaires après la ponction de € 1 Milliard inscrite à la LFSS 2009, avec une charge financière inférieure à € 100 Millions ; il reste que 3.5 millions de Français n'ont pas de mutuelle ou d'assurance complémentaire, dont la moitié pour des raisons financières (souvent ménages modestes, mais qui ne bénéficient pas de la couverture maladie universelle ou CMU)... mais malgré le coup de pousse, la cotisation est encore importante (au moins 120 € par mois)]

Gadgets de l’e-humain

* Lancement du Blackberry Storm par RIM , pour environ 400 € (hors abonnement)
[Analyse : l'évènement est important car c'est le premier smartphone professionnel avec écran tactile cliquable (donc sans micro-clavier... l'écran s'enfonce un peu au clic), à la suite des produits grands publics par Apple (i-Phone), Samsung (Instinct) ou Nokia (N96) ; au menu, lecture en mode paysage, un GPS précis, un appareil photo 3.2 Mégapixels avec autofocus, flash et fonction de géo-marquage, la prise en charge par BlackBerry Enterprise Server de Microsoft Exchange, IBM Lotus Domino et Novell GroupWise, 1 GO de mémoire, mais pas de WiFi ; et aussi un évènement car il traduit le début de l'émergence des écrans tactiles pour les applications professionnelles après l'échec des Tablet PC, en parallèle avec 3 nouveaux produits informatiques par HP : un Convertible Tablet PC (EliteBook 2730p), un PC fixe ( TouchSmart IQ810), permettant de naviguer dans les menus, surfer sur le web, directement via l'écran, et pour bientôt un Netbook tactile, nouveau Mini Note, avec écran 10 pouces]

Divers

*  Google Flu Trends : surveillance de la grippe en temps réel avec Google, aux USA 
[Analyse : le moteur de recherche Google lance un nouvel outil de détection précoce des épidémies de grippe, testé avec succès pour la saison de grippe 2007-08 avec les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ; l'outil est basé sur les recherches faites par les Internautes eux-mêmes, associées à des mots clés sur la grippe, portant sur les symptômes, les traitements, les médicaments et d'autres maladies liées ; il ne fonctionne encore qu'aux USA, mais l'idée est de l'étendre à d'autres pays et d'autres maladies]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017