NEWS 
NOVEMBRE 2006

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Novembre 2006

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* Déménagement du siège social de BAYER Pharma éthique pour rejoindre SCHERING dans le Nord (près de Lille)
[Analyse : un projet (sous réserve de l'approbation des comités d'entreprise) dans le cadre de la fusion des 2 groupes internationaux, hormis l'automédication (ex-Roche-Nicholas, qui reste basée près de la Suisse) et la petite activité Grand Public d'auto-diagnostic du diabète (à céder ?, suite à l'acquisition de l'activité diagnostic professionnelle par Siemens) ; à noter que cette décision prise au niveau International est typique de la culture décentralisée Allemande, le seul cas semblable à notre connaissance étant celui de Merck et de Lipha, sur Lyon]

* Accord entre l'État et le LEEM, sur la FMC (formation médicale continue) des médecins, avec un code de bonnes pratiques
[Analyse : suite aux décrets parus au JO au Printemps sur les nouvelles règles de FMC obligatoire, via des organismes agréés et l'obtention de points de FMC, cet accord est bienvenu ; même si les diabolisateurs de l'Industrie Pharma auraient eu leur bec cloué plus tôt, si la nouvelle Loi et l'accord s'étaient déroulé en parallèle ; la clarification est utile (qualité scientifique des contenus, conformité aux référentiels, utilisation des DCI, transparence des financements, évaluation par les participants), car l'Industrie est et reste le principal financeur de la FMC et les relations publiques promotionnelles seront toujours distinctes (mais ne peuvent faire l'objet de points de FMC, évidemment) ; tout cela relève de l'éthique élémentaire... cela empêchera-t-il suspicions et amalgames? En tout cas, avec la Loi et cet accord, toute attaque médiatique de la Pharma devra être prouvée (et non fondée sur des rumeurs) sous peine de risque juridique]

Politique et économie de la Santé

* Un nouveau rapport du Sénat suggère la restructuration de la CNAMTS et de la CNAF, comme opérateurs de l'État
[Analyse : au moment où pour la première fois les prélèvements sociaux viennent de dépasser 50% du total des prélèvements obligatoires, la nécessité d'une approche consolidée des finances publiques paraît pouvoir être étudiée (pas immédiatement, la Loi de 2004 qui renforce la paritarisme via l'Uncam et la fronde sur le CNE sont trop récents) ; la part fiscale des ressources de la Sécurité Sociale atteint désormais 28% et la prochaine étape serait une montée en puissance en conjuguant cette réforme avec la mise en oeuvre de la TVA sociale et l'intégration au sein du budget de l'État pour permettre une maîtrise globale des finances publiques... c'est une première, à suivre]

* Adoption finale, après commission paritaire mixte, du PLFSS pour 2007
[Analyse : un certain nombre d'innovations ponctuelles, mais importantes par leur effet structurant, ont été injectées par les Parlementaires, comme la mise en place d'un secteur optionnel ouvert (tout en bénéficiant des avantages du secteur I, si pas de dépassements), autorisation donnée aux pharmaciens à prescrire une boîte supplémentaire pour les ALD en fin de traitement, traçabilité des accès au "web médecin", possibilité offerte aux opticiens d'adapter la prescription initiale (sous 3 ans), subordination du bénéfice du tiers payant pour l'achat de médicaments à l'acceptation par les patients du générique (après le succès de l'opération en Île-de-France), création d'un répertoire national commun aux organismes chargés de la gestion d'un régime obligatoire de Sécurité Sociale]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par ABBOTT de l'Américain KOS PHARMA, pour US$ 3.7 Milliards, soit 56 % de plus que la valeur boursière et presque 5 fois le CA
[Analyse : KOS, fondé en 1988 et détenu à 52 % par la famille de son fondateur, Michael Jaharis, est un spécialiste des formulations à libération prolongée, notamment pour le Fenofibrate, un hypolipémiant de Solvay-Fournier Pharma (Niaspan), et avec un nouveau produit qui combine Niaspan avec le Zocor de MSD, désormais génériqué, qui va être commercialisé aux USA; pour Abbott, il s'agit d'un moteur de croissance de CA dans un marché énorme (US$ 20 Milliards) et très dynamique, mais avec un prix à payer qui atteint un nouveau sommet (hors Biotech)]

* Acquisition par le Suédois MEDA des activités Européennes de 3M Pharma pour US$ 857 Millions, soit 3.5 fois le CA
[Analyse : pour US$ 2.1 Milliards, l'Américain vend ses activités pharmaceutiques (3 % de son CA total) à son compatriote Graceway (Amérique), à Meda (Europe) et aux fonds d'investissement Australiens Ironbridge et Archer (filiales d'Asie-Pacifique) ; en France, 3M Pharma vend notamment la flécaïne, contre la tachycardie, et l'aspirine pH8 ; l'activité de 3M Santé est conservée, comme les masques chirurgicaux , les stéthoscopes, les pansements (adhésifs) et les matériaux pour empreintes dentaires, les pièces de fauteuils roulants ou les bandes de contention ; pour Meda, c'est la seconde opération de croissance externe, après Viatris (anciennement Asta Medica et Sarget), en 2005]

* Acquisition amicale par J&J du Californien CONOR MEDSYSTEMS, pour US$ 1.4 Milliard en cash, soit 22% de plus que le cours (spéculatif) de clôture
[Analyse : le fit est évident, car Conor Medsystems fabrique des stents coronariens, une des activités très dynamiques de Johnson & Johnson pour laquelle J&J est le leader mondial; Conor, avec son produit CoStar, possède une technologie innovante sur les stents (effet retard) et le produit est en passe d'être lancé aux USA ; voici une opération qui paraît inattendue, car l'acquisition énorme de l'automédication de Pfizer, l'été dernier, semblait devoir calmer les appétits de J&J... mais ici l'opportunité était impérieuse (CA: environ US$ 50 Millions, légères pertes)]

* Acquisition par l'Américain ALLERGAN du Français CORNEAL, pour € 170 Millions en cash, soit 3 fois le CA
[Analyse : le principal actionnaire de Corneal (350 salariés, CA de € 55 Millions en 2005, dont 75% à l'export), Waldemar Kita, fondateur et P.-D.G., détenait encore 75 % du capital ; Corneal est spécialisé dans les produits de chirurgie ophtalmique et de médecine esthétique, avec notamment un anti-ride, Juvederm ; pour Allergan (CA : US$ 3 Milliards), il s'agit d'une opération opportuniste, mais limitée, et tout à fait complémentaire à son portefeuille actuel, dans le cadre d'accords existants (récupération de la licence de Juvederm aux USA, suite à l'acquisition d'INAMED, début 2006, qui doit être lancé en 2007 aux USA) ; Corneal avait engagé une IPO à la bourse de Paris, mais avait dû être retiré de la cote en 2002, et 20% du capital était passé dans le fonds d'investissement EPF Partners]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Marc Cluzel, chez SANOFI-AVENTIS HQ, comme Corporate Senior Vice-Président R&D (à partir de 2007
[Analyse : auparavant, SANOFI-AVENTIS HQ, Senior Vice-Président Développement clinique (2004 - 2006), SANOFI-SYNTHÉLABO HQ, Directeur Scientifique ( - 2004), SANOFI, (1991 - ), ÉTAT, Hôpital, chef de clinique, CHU Montpellier; Né en 1955, Médecine (Docteur, Pneumologie), Sciences (Ph.D., John Hopkins Univ., USA)]

* Guy Campion, chez GÉNOPHARM, comme D.G. Stratégie et Développement 
[Analyse : auparavant, NOVARTIS France, Directeur Business development, accords et licences (1996 - 2006), SANDOZ France, Manager Prix et Gestion des projets (1988 - 1996), ÉTAT, Ministère de la Santé, Chef de Projet à la direction de la pharmacie et du médicament (1985 - 1988); Médecine (Docteur), Droit (Docteur), DESS d'économie de la santé]

* Jean-Paul Kress, chez GILEAD SCIENCES, comme Vice President, US Marketing et Ventes Virology
[Analyse : auparavant, GILEAD SCIENCES, comme Vice President, US Marketing (2006), ABBOTT PHARMA Danemark, P.-D.G. (2002 - 2005), ABBOTT PHARMA HQ, Directeur International Marketing et Business Development Cardiovasculaire (2001 - 2002), plus de Détails : Avril 2006]

* Philippe Robert-Gorsse, chez IPSEN INTERNATIONAL, comme D.G. Région EurAsie
[Analyse : auparavant, SANOFI-AVENTIS, Directeur de l'Intégration "Région International" pour Aventis, puis Directeur Zone Europe de l'Est (2004 - 2006), AVENTIS PHARMA France, Directeur U.T. Anti-infectieux, H.M.R. France, Directeur Exploitations ROUSSEL DIAMANT (1996 - 1999)]

* Pascal Reber, GENZYME POLYCLONALS France (site de production), comme Vice Président et D.G. 
[Analyse : auparavant, SANOFI-AVENTIS, directeur du site de Production de Maisons-Alfort (2004 - 2006), PROPHARM (AVENTIS), D.G. et AVENTIS, Directeur senior de la fabrication externe Europe (2000 - 2003), RHÔNE POULENC RORER, Directeur de la Coordination Industrielle internationale (1993 - 2000), RHÔNE POULENC SANTÉ, Directeur de production du site de Marseille, puis de Vitry-sur-Seine (1988 - 1993), UNILEVER, Production industrielle (1978 - 1988); Né ne 1953, ENS Metz, Management à l'École Polytechnique de Nottingham (Royaume-Uni)]

Relation Client

* Première analyse publiée des plus importants GHS (Groupes Homogènes de Séjours), dans le cadre de la T2A à l'hôpital
[Analyse : dans le site Internet Hospiguide, les 50 GHS plus gros consommateurs (sur près de 700) sont visualisés par région et analysés comparativement pour déterminer l'hôpital ou la clinique parmi les plus performants... une initiative bienvenue à la fois comme palmarès de qualité et aussi en terme de coûts (les 50 premiers GHS représentent 43.3% des coûts selon la tarification à l'activité qui englobe la MCO (Médecine, Chirurgie et Obstétrique) publique et privée, le premier GHS étant l'accouchement sans complication avec une pondération de 3.1%]

Internet en Santé

* Première refonte importante du site Internet de la Haute Autorité de Santé (HAS)
[Analyse : des progrès significatifs avec les premiers pas vers l'interactivité (Newsletter en push), des téléchargements plus nombreux et plus faciles (7 000 publications disponibles, dont 3 000 avis sur les médicaments et prestations de santé, et plus de 2 700 résultats de certification d’établissements)... encore des progrès à faire en terme de communication et pédagogie (notamment dans les guides de bonnes pratiques) et les premiers pas vers le Web 2.0]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* Double sondage sur la Loi de 2004 de réforme de l'Assurance Maladie (enquête de Teletech-Ifop): les Français réalistes et mitigés, les Médecins plutôt hostiles
[Analyse : 51 % de Français est favorable à la réforme (47 % défavorables), avec adhésion au médecin traitant, au DMP, au développement des génériques, ou au contrôle des arrêts de travail et défiance envers la réduction des déficits ou l'amélioration des soins en termes d’accessibilité et de qualité ; les médecins libéraux ne sont que 40 % à approuver la réforme (34 % pour les spécialistes), ne croient pas (57 %) au concept de médecin traitant pour améliorer le suivi médical, et plébiscite l'intérêt (encore théorique) du DMP (71 % de médecins favorables et 84 % des jeunes installés), pour l'amélioration du suivi du patient, mais avec une surcharge de travail (87 %), des risques sur la confidentialité (68 %) et ... la nécessité d'une incitation financière (66%) qui n'a pas été prise en compte dans le pay-back fabuleux qui vient d'être évalué a priori pour le DMP, € 1.5 Milliard de coûts cumulés et € 1 Milliard d'économies par an]

Gadgets de l’e-humain

LOC8TOR retrouve les objets perdus 
[Analyse : pour les éternels étourdis de clés USB, de PDA, de téléphones mobiles, voilà une innovation intéressante (mais chère), avec un boîtier de recherche associé à des étiquettes sous la forme de puces type RFID collés sur les objets précieux ; version de base : 75 € H.T. avec 2 étiquettes, version plus : 125 € H.T. avec un mode alerte si l'objet sort d'une zone définie au préalable... les voleurs n'ont qu'à bien se tenir]

Divers

M@rel, le simulateur de retraite en ligne
[Analyse : un site Internet très réussi (déjà 1 Million de visiteurs depuis son lancement en Juin 2006), très pédagogique (remarquable tutorial) qui permet de calculer le montant de sa propre retraite future, même pour les personnes ayant changé d'activité, et selon plusieurs scénarios; un service gratuit développé par les régimes de retraite obligatoire (base et complémentaire), réunis au sein du GIP Info Retraite]

* Cyber-criminalité, les mafias s'emparent du Web, un livre édifiant (vertigineux), par Éric Filiol et Philippe J. Richard (Dunod, 256 pages, Novembre 2006, 20 €)
[Analyse : un ouvrage, intéressant à lire (écrit comme une enquête journalistique), bien actualisé et remarquablement documenté ; la période anarchisante des pirates adolescents-fanas d'ordinateurs est révolue, la cyber-criminalité concerne dorénavant des organisations structurées capables d'embaucher des spécialistes de la cryptographie, des psychologues qui étudient le comportement des internautes ou des programmeurs de haut niveau, pour un CA de plus de US$ 100 Milliards en 2005, selon le Trésor Américain, soit davantage que la vente de drogues ; au menu, du phishing (y compris sa variante par téléphone automate sur IP), les attaques DDOS, les virus, les spams (y compris sur les formulaires en ligne), les spywares (par ancre cachée), le détournement du commerce électronique, le tout selon un processus où les criminels courent plus vite que les éditeurs de logiciels de défense et, évidemment, que les autorités policières et judiciaires... ne soyons pas effrayés, il reste encore (peut-être) le nouveau Windows Vista, et en tout cas, l'île déserte, sans liaison Wi-Fi!]
                         + Janvier 2007 : fin 2006, 95 % des messages échangés en France étaient des spams, contre 80 % un an plus tôt, selon Secuserve... Tous types de messages confondus, chaque utilisateur a reçu en moyenne 92 e-mails par jour en décembre 2006, contre 56 un an plus tôt.

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017