NEWS 
NOVEMBRE 2004

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Novembre 2004

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* Bio-productions de médicaments en 2010... les propositions du LEEM pour favoriser leur localisation en France, animées par les experts  Marc de Garidel (Amgen), Annick Schewig (Actelion), Alain Clergeot (Chugai), Philippe Pouletty (France Biotech) et Pierre-Noël Lirsac (État, Ministère Industrie), et en présence de Philippe Douste-Blazy et Pierre Lesourd
[Analyse : un enjeu majeur (un "train" à ne pas manquer) ; les Biotechs devraient alors représenter un CA mondial de US$ 100 Milliards et la France est aujourd'hui le premier producteur Européen de médicaments classiques (une conséquence de la politique conventionnelle). Comment capter une partie des futures productions en France, compte tenu des spécificités des Biotechs (connexion étroite avec la R&D, besoin de personnels très qualifiés et spécifiquement formés, chaîne ininterrompue de maillons, décision d'investissement industriel 4 ans avant la commercialisation) ? Les principales propositions : labelliser 2 à 3 pôles de compétitivité (éviter l'essaimage), reconnaître la dimension "recherche" propre aux bio-productions (en élargissant la définition du crédit d'impôt recherche: enjeu € 10 Millions/an), mettre en place des incitations financières (amortissements exceptionnels, ... enjeu € 20 Millions/an). Menaces: perte d'indépendance (lots pour les essais cliniques non réalisés en France, mais aux USA en Caroline du Nord, en UK ou en Suisse), délocalisation de la production (pas une seule usine Biotech polyvalente en France: enjeu € 250 Millions d'investissement, par mutualisation?). Réponse de la puissance publique : oui aux principes, oui aux aides pour les lots cliniques, non aux aides nouvelles pour les sites de production ; SANOFI-AVENTIS (Pharmavent) en France et AMGEN aux USA ont donné leur propre réponse, en ouvrant chacun un fond d'investissement de € 100 Millions pour les Biotech en association avec des venture capitalists]
               + Avril 2005 : dans le cadre du Conseil stratégique des industries de santé (Premier Ministre, Ministre de la Santé, LEEM et 4 laboratoires représentatifs), l'État a décidé de créer, d'ici à 5 ans, un pôle de bio-production à Toulouse (un établissement mixte avec le LFB (laboratoire de fractionnement biologique spécialisé dans les produits sanguins) d'un coût total de € 50 Millions à partir d'un transfert de technologie de l'américain AMGEN (€ 19 Millions à charge de l'ANR, Agence National pour la Recherche) ; de plus, la création de « Centres de Gestion des Essais des produits de Santé », autre revendication du LEEM, pour relancer la recherche clinique en France (délocalisée en Europe de l'Est) a été annoncée, mais, effet boomerang, leur financement, € 8 à 10 Millions par an, sera assuré par une hausse de la taxe sur les spécialités pharmaceutiques

* La Suisse, après la Californie, vote par référendum, en faveur de la recherche sur les cellules souches issues d'embryons humains
[Analyse : les Suisses ne sont pas réputés aventuriers de nature et notamment lors des consultations populaires ; le clonage, sous quelque forme que ce soit, a été exclu : la Suisse rejoint ainsi les pays d'Europe (UK, Espagne...) qui suivent une politique permissive et clairement délimitée ; d'autre part, le California Institute for Regenerative Medicine sera chargé, à partir de 2005, de distribuer US$ 300 Millions par an sur dix ans, pour la réalisation de travaux sur les cellules souches ; quant à la France...]

Politique et économie de la Santé

* € 3.5 Millions pour une campagne de communication pour changer les comportements, dans le cadre de la réforme de l'Assurance Maladie, pendant tout le mois de Novembre
[Analyse : une campagne presse et des spots radios, avec le slogan "c'est en changeant tous un peu, qu'on peut tout changer", simple et percutant, faisant appel à la fibre citoyenne (on mesure ici le chemin parcouru depuis les campagnes de la "baleine" ou même "bonjour les dégâts" dans lesquelles il fallait d'abord faire rire ou faire peur pour chercher l'impact) ; une lettre signée des ministres, aux assurés via les fiches de remboursement de la CNAM (11 millions d’exemplaires, cible : 80 % des foyers), expliquant les grandes lignes de la réforme et ses étapes clés ; un « mémo Assurance maladie », disponible dans les pharmacies, au format de la carte Vitale, pour chaque grand thème de la réforme (20 Millions d’exemplaires) ; côté médecins, libéraux et hospitaliers, et pharmaciens d’officine et autres professionnels de santé (200 000 exemplaires), livret de 32 pages avec des réponses concrètes sur la Réforme, sans oublier le site Web www.sante.gouv.fr ]

* Plan quadriennal de l'État, pour lutter contre les maladies rares : entre 2005 et 2008, € 100 Millions pour mieux diagnostiquer et soigner les maladies rares (incidence : 1 personne sur 2.000, avec notamment, 15.000 malades atteints de drépanocytose, 8.000 de sclérose latérale amyotrophique et 5.000 de mucoviscidose)
[Analyse : entre 3 millions et 4 Millions de Français concernés par environ 7.000 maladies rares, pour la plupart d'origine génétique ; la mesure la plus importante concerne la mise en place d'un réseau de centres de référence, spécialisés dans les grandes familles de pathologies : 30 établissements ont déjà été labellisés (le syndrome de Marfan, les maladies digestives intestinales, les maladies héréditaires du métabolisme, la maladie d'Huntington, et les déficits immunitaires héréditaires) et une centaine d'unités devrait mailler l'Hexagone en 2008 ; fonctionnement : expertise médicale et scientifique et recours pour les familles dans la prise en charge régionale des malades]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Fusion japonaise entre DAINIPPON et SUMITOMO (opérationnelle dans un an) valorisée à US$2.2 Milliards
[Analyse : poursuite de la consolidation au Japon (marché national plus difficile, incentives à l'Internationalisation), après l'annonce de la fusion de Yamanouchi et Fujisawa au Printemps (opérationnelle, sous le nom d'Astellas Pharma à compter d'Avril 2005) ; pro-forma, le chiffre d'affaires atteint US$3 Milliards et place l'entreprise dans le top 10 au Japon avec 1500 V.M. et 4 produits majeurs, Amlodin (cardio), Gasmotin (gastro), Prorenal (vasculaire), Meropen (antibiotique) ; pas d'impact sur le marché Français à court terme]

* Acquisition par ORGASYNTH du site de production du groupe allemand Merck KGaA, situé à Pithiviers (usine acquise par Lipha en 1978)
[Analyse : un site de matières actives pharmaceutiques, audité par la FDA, avec 77 salariés ; l'acquisition s’accompagne, comme d'habitude, d’un contrat de fourniture de produits ; en 2005, le groupe Orgasynth, coté au second marché d’Euronext Paris, prévoit de réaliser un chiffre d'affaires pro-forma de l'ordre de € 125 Millions ; pour Merck, la restructuration de l'outil France continue]

* Acquisition par PERRIGO du génériqueur Israélien AGIS pour US$ 818 Millions par échange d'actions et cash (50-50), soit une prime de 21,4% sur le cours de clôture
[Analyse : pour 1 action d'Agis, 0,811 action de Perrigo et 14.93 dollars en numéraire ; Perrigo est le numéro un Américain de la vente de médicaments sans ordonnance et sans marque et de produits nutritionnels, et agit aussi comme façonnier (coté au Nasdaq) ; produits type : ibuprofen, miconazole, fibres, acid reducer (concurrents de Tylenol, etc.) ; l'acquisition est donc une diversification innovante ; pro-forma, le nouvel ensemble atteint un chiffre d'affaires annuel de US$ 1.3 milliard et 6000 personnes]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Dominique Amory, chez LILLY (ELI LILLY) France, P.-D.G.
[Analyse : auparavant,  LILLY (ELI LILLY) Europe, Directeur Corporate Affairs (2003 - 2004),  LILLY (ELI LILLY) Belgique, General Manager EMS area, LILLY (ELI LILLY) France, Directeur des Affaires économiques, LILLY (ELI LILLY) Portugal, D.G., LILLY (ELI LILLY) France (1991 - ), ÉTAT, Sous-Préfet (DOM-TOM, Cayenne), ÉTAT, Ministère de la Défense, Chargé de Mission, Maîtrise en droit, Sciences-Po (Paris), ENA 1983 (même promotion "Solidarité" que Jean Marimbert, D.G. de l'AFSSAPS), Harvard MBA]

* Jacques Tapiéro, chez  LILLY (ELI LILLY) HQ, President Intercontinental Region
[Analyse : auparavant, LILLY (ELI LILLY) France, P.-D.G. (2000 - 2004), LILLY (ELI LILLY) Brésil, Président (1995 - 1999), LILLY (ELI LILLY) Suède, Président, LILLY (ELI LILLY) HQ, Manager Finance (1983), Né en 1958]

* Pierre Leportier, élu Président du syndicat majoritaire des Pharmaciens FSPF, en remplacement de Bernard Capdeville, parvenu à la fin de son troisième mandat
[Analyse : auparavant, Président de la Commission "Protection Sociale du FSPF (1995 - 2004), entré au syndicat en 1983 ; titulaire d'une officine à Ezy sur Eure en 1981 ; diplômé de la faculté de Pharmacie de Rouen]

* PhilippeTieghem, chez GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur B.U. Thrombose (acquis de Sanofi-Aventis)
[Analyse : auparavant, GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur Marketing-Ventes Oncologie-Anesthésie, GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur B.U. Services Clients, GLAXO WELLCOME France, Né en 1959]

* Pierre Cadranel, chez MATMED, Directeur des Relations Médicales
[Analyse : auparavant, Chargé de Missions en Réorganisation Ressources Humaines, GRIFE CONSEILS R.H., D.G., PUBLIMED SERVICES, Directeur Commercial, NORGINE PHARMA, Directeur de la Visite Médicale (1994 - 1997), MAYOLI SPINDLER, Chef de Groupe, puis Directeur de la Communication, MAYOLI SPINDLER, Délégué Médical, Directeur de zone, puis Directeur des Ventes, Né en 1951, ESSEC-IMD : Marketing stratégique (1991), Maîtrise de lettres modernes]

* Philippe Brunet, à la nouvelle COMMISSION EUROPÉENNE, en tant que Commissaire à la Santé publique, Directeur de cabinet adjoint auprès du chypriote Markos Kyprianou
[Analyse : auparavant, COMMISSION EUROPÉENNE, DG IIIE, Chef d'Unité Produits Pharma et Cosmétiques (1999 - 2004)]

Relation Client

* Lancement en France d'ACCENT sur SIEBEL, la solution CRM Pharma en mode ASP : Une application pré-configurée de gestion de la relation clients, dédiée à l'industrie pharmaceutique, et un éventail de services d'accompagnement adaptés aux besoins de chaque laboratoire
[Analyse : une offre clé en main, en complément de l'offre classique des modules du progiciel seul ; tout Siebel Pharma, et son adaptation au marché Français, un hébergement interne ou externe, l'intégration, le déploiement et la maintenance, la formation, le matériel informatique (serveurs, laptops et PDA) inclus, pour 220 à 250 € par mois et par visiteur ; Siebel vise les nouveaux accédants au CRM ou les clients qui veulent changer de fournisseur d'ETMS, sans les risques du "gros" projet, sans l'investissement majeur en une fois (tout, en charges annuelles), bref (presque) sans soucis... en Pharma, le concurrent CEGEDIM propose inversement des données propriétaires, avec un progiciel moins complet en prime ; avec Accent, Siebel vise à séduire pour pousser au premier pas, tout en s'investissant -avec Accenture- et en prenant sa part de risques financiers dans un contrat annuel, ce qui pour les clients Pharma est rassurant... restent les données propriétaires (à suivre)]

*  e-Pub : une aventure de 10 ans, depuis la première, le 27 octobre 1994 aux USA (un bandeau pour le compte d'AT&T)
[Analyse : le site HotWired.com (devenu depuis wired.com) avait inséré une bannière, 468x60 pixels, réalisée par l'agence interactive Modem Media, et devenue la taille standard de la bannière classique ; vite décliné en Europe : au Royaume-Uni en Novembre 1994, mais en France, en 1996. Depuis dix ans, la très grande majorité des sites de contenu et les portails ont adopté ce modèle publicitaire (en plus des pop-ups, éliminés par les anti-spams, des rectangles larges en Flash, puis des publicités flottantes en Dhtml, avec animation sonore) ; la première publicité interactive date de fin 1996 : Hewlett Packard proposait aux internautes de jouer, directement dans une bannière, au jeu "Pong" d'Atari, suivi de Nike, Absolut Vodka, Bosch ; aujourd'hui, la publicité s'intègre au contenu (cf. Google Adsense) et les bannières pèsent moins de 50% ; le marché de la publicité en France depuis 1996 (€ Millions, source : IAB France) :

1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 
1 4 17 79 184 153 309 464 700

Internet en Santé

* Un nouvel outil de veille sectorielle en Anglais : www.biotech-intelligence.com
[Analyse : ce portail concentre et archive l'information en provenance de 5 000 sources : laboratoires pharmaceutiques, bio-pharma, sociétés de biotechnologie, diagnostic, vaccins, matériel médico-chirurgical, bio-incubateurs, capital-risque, mais toute l'info est en appel, payante, sauf une colonne de news permanente... utile, car elle est plus spécifique que les services fournis par les généralistes type Reuters]

* BROTHIER : www.brothier.com,  nouveau site avec belle Intro Flash, graphisme original et rubriques détaillées, entreprise, hémostase et cicatrisation, médication familiale, recherche clinique, international, demande d'information... félicitations !

Chiffres Clés de Pharmaclient

* 7.2 millions : c'est le nombre de malades en A.L.D. (affections de longues durée) en France, pris en charge à 100% pour leur maladie
[Analyse : selon le Haut Conseil sur l'avenir de l'assurance maladie, l'estimation du coût des ALD pour le régime général est de € 8 Milliards et les économies attendues d'une meilleure utilisation de l'ordonnancier bi-zone : € 600 Millions (3 fois moins qu'envisagé initialement)]

* 4 millions de spams reçus quotidiennement par Bill Gates, l'homme le plus spammé (et parmi les plus riches) du monde !
[Analyse : au-delà de l'anecdote, ce constat est symptomatique de la gravité du problème ; chez Microsoft, tout un département est en charge de filtrer les messages, et un produit anti-spam a été commercialisé sous le nom de Sender-ID ; tout comme les firewall, les solutions sont nombreuses mais imparfaites (Bill Gates a déclaré à Davos en 2004 que le spamming n'existerait plus dans 2 ans) et une option sérieuse est de placer ces sécurités en amont du chargement de Windows (Bios ou Bus)] 

Gadgets de l’e-humain

* Cloneur de disque MICROAPPLICATION "PC Cloner Expert 8"
[Analyse : très utile pour conserver une "image" (sur DVD ou un autre disque dur) de la partition où est installé Windows au cas où... et ainsi éviter de tout ré-installer. Avantage par rapport à son concurrent NORTON Ghost 9, simplicité et prix (€32 H.T. vs. € 65 H.T.), inconvénient, impossible d'afficher le contenu de l'enregistrement]

* Google propose une alternative intéressante à l'Explorateur de Windows, outil limité de recherche interne de fichiers
[Analyse : un outil facile à installer, facile à utiliser, rapide, et, cerise sur le gâteau, qui donne des résultats pertinents ; pas de publicité, possibilité de croiser ces recherches avec celles d'Internet et de rechercher sur les e-mails ; faiblesses : première indexation des documents, longue (1 heure pour 25 000 fichiers), fichiers zip et pdf, pas encore indexables ; téléchargement de la version bêta via http://desktop.google.com ]

Divers

* Lire : "CRM, les clés de la réussite", par Pierre Alard et Pierre-Arnaud Guggémos, 272 pages, Editions d'Organisation, 26 €
[Analyse : le développement d'une entreprise dépend de la façon dont elle est organisée pour mieux suivre ses clients (de plus en plus exigeants et volatils) et répondre à leurs besoins ; les auteurs, enseignant et consultant, proposent une méthode solide, mais pas révolutionnaire, et un plan d'action concret pour réussir un projet de CRM, avec 4 leviers (la connaissance client - la valeur client - le multicanal - l'organisation et la culture) en s'appuyant sur l'expérience détaillée de 5 entreprises... un livre pragmatique]

" Divorcer ou conduire, il faut choisir
[Analyse : selon une étude de E. Lagarde (Inserm), publiée dans Epidemiology (n°15), se séparer ou divorcer multiplie par 4 le risque d'accident de la circulation dans la période qui suit (soit 3% du total, 170 décès et 3000 blessés) ; aucun autre évènement ne modifie ce risque de manière importante, en tout cas chez les 20 000 employés d'EDF et GDF qui forme la base de données]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017