NEWS 
MARS 2007

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Mars 2007

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* Lancement officiel, avec remboursement, de l'Acomplia, innovation anti-obésité de Sanofi-Aventis
[Analyse : c'est le premier médicament issu de la R&D Française depuis... très longtemps ; malgré quelques récriminations d'esprits chagrins, les conditions sont excellentes pour ce lancement : un buzz marketing de la maladie et de ses traitements, un prix Européen (72 € la boîte de 28 comprimés, avec un CTJ de € 2.5), un remboursement (contrairement à l'Allemagne qui le considère comme un produit de confort), une indication sans ambiguïté (les obèses diabétiques non contrôlés, qui permettra un décollage solide, puis une extension des volumes... négociables auprès de la tutelle) ; quelques contraintes : le brevet ne court que jusqu'à 2014 (dû à un développement lent, compte tenu des demandes des autorités internationales), un SMR seulement modéré et, signe des craintes des experts vis-à-vis de l'inconnu, un intérêt de santé publique «faible», un classement comme médicament d'exception, et un taux de remboursement de 35%, couvert par les complémentaires (mais le produit de Roche a été lancé sans remboursement)... good luck]
                + Juin 2007 : revers majeurs aux USA (rejet à l'unanimité par le panel d'experts avant décision de mise sur le marché par la FDA) et en Allemagne (refus confirmé du remboursement, par un tribunal) que certains expliquent (à tort) par la spécificité médiatique de la maladie traitée (obésité), d'où principe de précaution sur-dimensionné (suspicion de tendances suicidaires associées), ou, attribuent (à tort) au précédent patron de la R&D et aujourd'hui patron-dauphin tout court, Gérard Le Fur... n'ont-ils pas pensé à des coûts indirects de l'acquisition d'Aventis dans ces 2 pays majeurs? Bilan (temporaire) : retard d'au moins 3 ans et dévissage en bourse de 7%

* Le fonds d'investissement Américain KKR lance une OPA amicale de € 14.3 Milliards sur Alliance Healthcare (nouveau nom de Alliance Boots), soit 23 % de plus que le cours de clôture
[Analyse : un signe des manœuvres à venir sur la distribution pharmaceutiques (autre mouvement : le contrat exclusif de distribution de Pfizer avec le même Boots Healthcare en Grande Bretagne) ; KKR (Kohlberg Kravis Roberts) et le milliardaire Italien Stefano Pessina (vice-président et administrateur d'Alliance Healthcare, 1er actionnaire avec une part de 15 % du capital et ancien Président d'Alliance Unichem avant la fusion avec Boots) sont unis dans une opération probablement complexe (déstabilisation du CA, long nez d'un concurrent outre-atlantique, ou plus traditionnellement leverage pour accroître la rentabilité avec fusion Américaine?), mais le CA d'Alliance a rejeté l'offre (0.7 fois le chiffre d'affaires!)... à suivre]
                  + Avril 2007 : KKR relève son offre de 4%, Alliance accepte d'ouvrir ses livres de comptes, et d'autres fonds, tels que Terra Firma, ou la fondation Wellcome Trust annoncent un intérêt préliminaire, puis surenchérissent ; mais la bataille boursière dure peu, avec l'offre de KKR pour plus de € 16 Milliards, acceptée par le CA d'Alliance
                  + Septembre 2007 : le contrat Pfizer Alliance-Boots fait un nouvel émule moins exclusif en Grande-Bretagne (après AstraZeneca, mais avec Celesio, puis Phoenix)... Sanofi-Aventis, avec 90% du total de sa distribution sur les 3 grossistes et 10% par le réseau existant

Politique et économie de la Santé

* Le Haut Conseil de la Santé Publique, prévu dans la Loi d'Août 2004, enfin créé et installé
[Analyse : le HCSP, une instance d'expertise, reprend, en les élargissant, les missions du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF) et celles du Haut Comité de la Santé Publique (HCSP, aussi... de 1994) ; missions : définition des objectifs pluriannuels de santé publique, évaluation de la réalisation des objectifs nationaux de santé publique et suivi annuel de la mise en œuvre de la Loi (LFSS), conseil à la gestion des risques sanitaires et à la conception et à l'évaluation des politiques de prévention et de sécurité sanitaire ; 105 membres dont un président élu pour 3 ans, Roger Salamon, chef de service au CHU de Bordeaux et directeur d'unité INSERM (Épidémiologie, santé publique et développement) à qui sont souhaités vrais action et pouvoir d'influence]
             + Janvier 2008 : première réunion, seulement, ce qui augure mal du devenir de cet organe pourtant important, en principes

* Le C=CS en 2008, comme prévu dans la Loi d'Août 2004
[Analyse : le tarif de la consultation des MG passera de 21 à 22 € au 1er Juillet 2007 et, sous conditions, à 23 € en Juin 2008 (une hausse de 9.5 %) ; une augmentation de 1 € représente un coût de € 200 Millions pour l'UNCAM (plus € 60 Millions pour les complémentaires) ; la mesure qui met à niveau en 2008 le prix de la consultation de base pour les généralistes et les spécialistes, tant retardée, correspond à la revalorisation de la médecine générale et à la création du médecin traitant ; à noter comme signe des temps : alors que les Français avaient plébiscité le passage à 20 € en 2004, un sondage n'en compte plus que 48% à agréer le C à 23 €... les pouvoirs publics et l'UNCAM gagneraient à explorer les possibilités d'affichage des tarifs de base et de dépassement, à l'entrée de chaque cabinet de professionnels]

* Une première : introduction d'une part salariale variable pour les chirurgiens hospitaliers 
[Analyse : jusqu'à 15 % de supplément de traitement pour les chirurgiens hospitaliers, c'est une avancée vers les primes au mérite pour les praticiens (agents de l'État) à l'hôpital... certes encore timide, car le mécanisme d'intéressement consiste en des primes collectives attribuées à une équipe médicale en échange d'engagements sur la quantité et la qualité des soins réalisés, suite à un contrat d'objectifs passé avec le directeur d'hôpital et le responsable de pôle ; l'extension à d'autres spécialités est envisagée progressivement, mais aucun calendrier n'est précisé]

* Un sondage original réalisé pour le CISS (Collectif inter-associatif sur la santé) par IPSOS
[Analyse : deux Français sur cinq (41%) ont déclaré avoir été confrontés au cours des 3 dernières années, eux-mêmes ou l’un de leurs proches, à un dépassement d’honoraires inattendu, c’est-à-dire un supplément légal mais non remboursé par la Sécurité Sociale ; deux Français sur cinq (39%) jugent l’accès aux soins plus difficile avec le nouveau médecin traitant, contre seulement un sur six (15%) qui le trouve plus facile (et 42% reste neutre) ; le dysfonctionnement le plus fréquent pour 40% des Français reste la mauvaise organisation du service d’un médecin, d’un hôpital ou d’une clinique ; trois Français sur quatre (76%) estiment qu’il est souhaitable voire primordial d’être les seuls à choisir les informations consultables dans leur dossier médical personnel (DMP)... un éclairage nouveau compte tenu du plébiscite traditionnellement alloué à leur médecin, les 2 tiers ne changeant pas de médecin sur une période d'au moins 6 ans, voire beaucoup plus]
                               + Octobre 2008 : Introduction, par arrêté au J.O., de l'obligation d'un devis écrit à partir de 70 € pour les prestations des praticiens, en cas de dépassement du tarif fixé par l'Assurance Maladie

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par l'Américain SCHERING-PLOUGH d'ORGANON, la division pharma du chimiste Néerlandais AKZO NOBEL pour € 11 Milliards à 100 % en cash, soit près de 2.5 fois le CA
[Analyse : une nouvelle attendue depuis la rupture de l'accord entre Organon et Pfizer (avec droit de premier regard) sur le développement de l'asenapine, un anti-schizophrénique potentiel blockbuster ; une entrée en bourse par spin-off n'était alors plus tenable ; la transaction valorise Organon Biosciences à 2.5 fois son CA (US$ 5 Milliards, dont 3.4 en pharmacie humaine et 1.5 en véto), alors que les multiples ont pu être inférieurs dernièrement, en Europe ; Schering-Plough augmente ainsi sa PDM mondiale de 1.4 % à 1.8 %, devient le premier fabricant mondial de produits anesthésiants et de lutte contre l'infertilité et surtout le quatrième pour la contraception (une franchise solide) ; les synergies sont évaluées à US$ 500 millions par an, d'ici à 3 ans, avec un impact important en France]
                    + Octobre 2007 : feu vert des autorités anti-trust Européennes, sous réserve de quelques cessions, notamment en Santé animale pour laquelle le nouveau groupe devient n°1 mondial, au coude à coude avec Pfizer
                    + Décembre 2008 : regroupement officiel au sein d'une même entité en France, avec un nouveau siège social situé à Courbevoie (Hauts-de-Seine), près de 1 900 collaborateurs

* Acquisition par le Britannique SMITH & NEPHEW du Suisse PLUS ORTHOPEDICS pour € 671 Millions
[Analyse : un bon complément de gamme pour Smith & Nephew dans le marché de la prothèse orthopédique portant sa PDM à 12% (n°4 mondial) et aussi une compensation après l'échec de l'acquisition de l'Américain Biomet en 2006 ; Plus Orthopedics est un fabricant de niche dynamique (CA : +16% en 2006), bien implanté en Europe (et aussi en Chine)]

* Acquisition de GÉNÉRALE DE SANTÉ par son principal actionnaire, l'Italien Antonino Ligresti (de 25% à 60 % du capital), à € 32.5 l'action, soit quasiment le cours de bourse (après une hausse spectaculaire en 2006)
[Analyse : un changement important pour le groupe de 170 cliniques privées (France et Italie), ainsi valorisé € 1.8 Milliard, et pour la chaîne hospitalière de soins en France (qui n'est plus entièrement nationale) ; une OPA devrait être lancée sur le solde, et Daniel Bour quitte la présidence du directoire ; certainement, une conséquence de l'envolée des résultats financiers des cliniques privées en 2006 (pour mémoire, GDS en Millions en 2006 vs. 2005 : CA € 1741 vs. 1436; Résultat Net € 225 vs. 41), une situation inacceptable de façon pérenne pour la tutelle, même si le résultat 2006 comporte des exceptionnels importants... d'autres fonds pourraient intervenir à terme dans un marché encore à recomposer à l'échelle Européenne]
               + Février 2008 : le cardiologue Italien (82% du capital) n'a pas réussi l'intégration de GDS dans son groupe (après révocation de l'équipe dirigeante menée par D. Bour, et arrêt de l'internationalisation, des résultats opérationnels sous-performants)... de nouvelles cessions de murs de cliniques et la vente d'actifs non stratégiques sont au programme

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Marie Josèphe Baud,  chez SANDOZ (NOVARTIS) France, comme Présidente
[Analyse : auparavant, TEVA France, Présidente (2006 - 2007), TEVA PHARMA Europe, Senior Director Commercial and Marketing (2003 - 2006), PHARMACIA France, Directeur Consumer Healthcare (2000 - 2003), PHARMACIA & UPJOHN France, Directeur Gamme Consumer (1997 - 2000), ZYMA France (CIBA-GEIGY), Directeur Marketing, Marketing-ventes, puis D.G., CIBA France, Études de marché, Développement et Marketing stratégique (1971 - )]

* Frédéric Duchesne, chez B.M.S. France, comme Vice-président, en charge des Opérations Hôpital
[Analyse : auparavant, GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur des Opérations, en charge du Respiratoire, de l'Infectiologie, de la Cardiologie, de la Diabétologie et de la direction des Services Marketing (2003 - 2007), GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur B.U. Respiratoire (2001 - 2002), SMITHKLINE BEECHAM France, Directeur Unité Système Nerveux Central (1999 - 2001), SMITHKLINE BEECHAM France, Directeur Commercial (1998 - 1999), SMITHKLINE BEECHAM Europe, Technical and Logistics Director (1994 - 1998), SMITHKLINE BEECHAM France, Manager Production, puis Logistique Industrielle (1987 - 1994), SANOFI France, Manager Production (1984 - ); Né en 1959 (estim.), Pharmacie (Paris XI, 1984), DESS (Droit de la santé)]

* Gilles Pluntz, chez FERRING HQ, comme Senior Vice-President Europe de l'Ouest
[Analyse : auparavant, FERRING HQ, Senior Vice-President Europe-South et FERRING France, P.-D.G. (2003 - ), MERCK SHARP & DOME Suède, D.G. ( - 2003), MERCK SHARP & DOME Allemagne, Directeur Marketing (1998 - ), MERCK SHARP & DOME France, Marketing Manager, puis Directeur du marketing (1993 - ), MERCK SHARP & DOME HQ (USA), International Pricing Manager (1990 - 1993), MERCK SHARP & DOME Suisse, Contrôleur financier (1986 - 1990), CRÉDIT LYONNAIS, (1981 - 1986), Mines (Ingénieur)]

* Jean Leveau, chez PFIZER France, comme Vice President Marketing
[Analyse : auparavant, PFIZER France, Directeur de la recherche clinique (2000 - 2007), PARKE DAVIS (WARNER LAMBERT) France, Manager Projet, puis Directeur médical (1992 - 2000), ICI PHARMA France, R&D, ROCHE France, R&D (1986 - ); Né en 1958 (estim.), Médecine (Docteur), Master en biologie humaine]

* Mojgan Lefebvre, chez BIOMÉRIEUX, comme Directeur des Systèmes d'Information
[Analyse : auparavant, TELETECH, Directeur international des systèmes d'information (2004 - 2007), MX VENTURES, co-fondateur et Présidente (1999 - 2003), BAIN HQ (USA), Manager market research (1996 - 1999); Née en 1965 (estim.)]

* Marc Lafeuille, chez INTENDIS (BAYER) HQ (Allemagne), comme Président
[Analyse : auparavant, BAYER SANTÉ FAMILIALE, P.-D.G. (2005 - 2007), ROCHE NICHOLAS France, P.-D.G. (2000 - 2005), ROCHE Argentine, Directeur Marketing (1993 - 1998), ROCHE France, Marketing Manager (1989 - 1992), ROCHE HQ (1988 - ); Né en 1959, École des Mines, Insead MBA]

* Gérard Séné, chez BAYER SANTÉ FAMILIALE, comme P.-D.G.
[Analyse : auparavant, BAYER SANTÉ FAMILIALE, Directeur Division Serdex (2005 - 2007), ROCHE NICHOLAS France, Directeur Division Serdex (2000 - 2005), ROCHE NICHOLAS France, Directeur du projet Santogen; Né en 1953 (estim.), HEC]

* David Durand, chez BIODERMA, comme Directeur Marketing Développement
[Analyse : auparavant, BIODERMA, Directeur de projets marketing monde (2004 - 2006), LA ROCHE POSAY (L'ORÉAL), Directeur régional (2002 - 2004), VICHY (L'ORÉAL), Chef de produit senior marketing international (2001 - 2002), LA ROCHE POSAY (L'ORÉAL), Chef de produit senior opérationnel (2000 - 2001), PHAS (L'ORÉAL), Chef de produit junior opérationnel (1999), LA ROCHE POSAY (L'ORÉAL), V.M. (1999);Né en 1974 (estim.),Pharmacie (Docteur, Industrie), EDHEC (Lille)]

* Raymond Le Moign, à la Haute Autorité de santé (HAS) comme Directeur de l'Accréditation et de la Certification (ex-ANAES)
[Analyse : auparavant, Centre de lutte contre le cancer Nantes Atlantique, D.G.A. (2004 - 2007) et Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer, vice-président (2005 - 2007); né en 1968 (estim.)]

Relation Client

* Résultat d'appels d'offres majeurs : l'AP-HP choisit Thales et Accenture pour ses informatiques
[Analyse : le premier projet comprend sur au moins 5 ans le dossier médical unique, intégrant prescriptions, résultats des examens et identités des patients pour les 38 hôpitaux de l'AP-HP (dans le cadre du DMP) ; avec € 70 Millions, le consortium de Thales, General Electric (GE) et l'éditeur Français de progiciels médicaux Medasys coiffe les 2 offres concurrentes d'IBM et de l'éditeur américain Cerner d'une part et d'autre part d'Agfa-Accenture ; le second projet comprend la gestion de la logistique, des finances, de la comptabilité et des ressources humaines (à la place de dizaines de logiciels incompatibles) ; avec € 45 Millions, le consortium d'Accenture, SAP et HR Access coiffe les 2 offres concurrentes d'Atos Origin et d'Oracle d'une part et d'autre part de Capgemini, d'IBM et de Steria (avec aussi SAP)... au total un double chantier gigantesque qui unifiera encore plus les Hôpitaux de Paris, pour des gains de productivité, et un challenge pour le nouveau directeur]
                      + Décembre 2007 : le contrat du consortium Thales, General Electric (GE) et Medasys est dénoncé par l'AP-HP et un nouvel appel d'offre sera lancé en 2008 ; il s'agissait du plus gros marché d'informatique hospitalière jamais passé en France et le consortium avait été le mieux disant (de loin) contre IBM et Cerner (€ 120 Millions) et Accenture et Agfa (€ 130 Millions), licences et services compris, et Capgemini et McKesson (éliminés au premier tour)... à suivre
                      + Octobre 2008 : surprise, l'AP-HP a cette fois octroyé le marché (de € 95 Millions) à l'Allemand Agfa HealthCare (sans Accenture), tout en s'engageant sur le déploiement du dossier médical patient au sein de tous les établissements d'ici 2013

* Dossier Pharmaceutique : les expérimentations pilotes locales doivent commencer, avec quelques impasses stratégiques
[Analyse : si le déploiement du DMP est largement retardé (Jacques Sauret l'annonce aujourd'hui pour le Printemps 2008), le DP est plutôt dans les délais ; et le projet est finalisé selon le conseil de l'Ordre des Pharmaciens : création et accès au DP en officine avec la carte CPS et la carte Vitale du patient (droit de refus et droit d'annulation), historique des délivrances de médicaments des 4 derniers mois (en raison des longs conditionnements), avec ou sans prescription, financement par les officinaux eux-mêmes (50 € par an) auprès du donneur d'ordre, le Conseil de l'Ordre, avec SANTEOS comme prestataire exclusif ; impasses stratégiques : l'accord de création sera valable de facto pour l'ensemble des 23 000 pharmacies sans masquage possible, l'outil du DP, exclusivement professionnel, impliquera un accord tacite pour son prolongement à chaque achat de médicament, la transition des données du DP vers le DMP sera réalisé par Santeos en mode automatique ce qui paraît ambigu vis-à-vis des patients (et de la Loi de 2002), les données seront similaires (hors automédication) avec celles issues de la prescription du médecin et du webmedecin de la Sécurité Sociale ; côtés positifs : un meilleur contrôle de la iatrogénie, un outil de Santé publique et de gestion par et pour des Professionnels, un meilleur conseil aux patients... et une manne pour les constructeurs, fournisseurs d'accès ADSL et éditeurs informatiques ; à noter que le leader du marché, Pharmagest Interactive, avec comme minoritaire la CERP et 10 000 officines clientes, a déjà intégré le volet DP dans son logiciel métier (technique, commandes, stocks : 1800 € par poste en location), et que très peu d'officines sont équipées de logiciel de comptabilité interfacé aux logiciels métier]

* Acquisition par CÉGÉDIM de l'Américain DENDRITE pour US$ pour 751 Millions, soit US$ 16 par action, 30 fois le résultat net moyen et une prime d‘environ 40% sur le cours de bourse
[Analyse : pour les initiés, c'est une vieille histoire à rebondissements -cf. news de Pharmaclient de Avril et Mai 2003- pour laquelle Dendrite avait acquis Synavant en surenchérissant sur Cégédim ; c'est un pari risqué (Dendrite est concurrentiellement en difficultés) et cher pour Cégédim et une illustration de la ténacité de son patron propriétaire, Jean-Claude Labrune, fondateur en 1969 ; un moyen de se renforcer sur le marché américain et dans la zone Asie-Pacifique ; le CA pro forma du nouveau groupe est de US$ 1.1 Milliards (dont US$ 420 Millions pour Dendrite), réparti dans plus de 75 pays, pour constituer un groupe majeur de services aux Labos]
                 + Avril 2007 : Une partie de Cegedim revendue à Tessi dans le cadre d'un recentrage sur la Pharma, le BtoB et leurs bases de données ; les 9 business cédés sont SDI, Medipost, Docubase Services, Docubase Systems (et sa filiale américaine), Declaratis, ASP One.fr, Cegedim Marketing Process et AVT, soit pour 2006, € 30 Millions de C.A.

Internet en Santé

* Le Vidal de l'automédication sur le Web : www.automedication.fr 
[Analyse : les éditions Vidal lancent un site Internet sur les médicaments disponibles sans ordonnance, en même temps que la deuxième édition du Guide de l'Automédication (la première, vendue à 40 000 exemplaires) ; un site Grand Public réussi (sérieux, presque austère) avec plus de 3000 fiches de renseignements, un moteur de recherche alphabétique, par substance ou par Labo ; quelques goodies : 2 rubriques didactiques pour gérer les petits problèmes de santé au quotidien et pour rappeler les principes d'une automédication responsable et, chaque mois, un dossier différent]

* DULCOLAX, un site web d'automédication-conseil réussi par Boehringer-Ingelheim 
[Analyse : après une introduction vidéo et audio animée, simple (un peu longue, si répétée), un menu animé de conseils parlés (diététicienne, femme-médecin, pharmacienne) pour des profils patientes selon âge... bien fait, sans prétention, et didactique, pour les femmes, à ne pas manquer]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* 53% des officines en France disposent d'une surface de vente inférieure à 80 mètres carrés [Analyse : un fait souvent occulté -en parallèle à la très forte densité nationale- qui montre à quel point le tissu officinal reste artisanal (unipersonnel, agencement et merchandising difficiles, créations de chaînes obérées]

* Évolution (1985-2000) du coût-efficacité des systèmes de soins dans 23 pays industriels, une nouvelle étude de Paul Étienne BARRAL
[Analyse : un travail jamais réalisé (indicateurs de résultats / indicateur de moyens) à cette échelle, sponsorisé par NOVARTIS et diffusé auprès des grands décisionnaires ; comme toujours, l'œil neuf de cet économiste de la santé reconnu pointe sur des observations inattendues : la France est le 2ème meilleur pays du monde pour le cancer chez la femme, les maladies cardio et cérébro-vasculaires chez l'homme et chez la femme ; d'autre part, la dépense de soins par habitant en US$ PPA (à parité de pouvoir d'achat) était supérieure à la médiane de 24% en 1985 et ne l'est plus que de 7% en 2000 ; l'étude est gratuitement disponible sous demande à etienne.paul.barral@wanadoo.fr]

Gadgets de l’e-humain

* Optimus mini three : le 1er clavier avec affichage OLED pour ordinateur
[Analyse : le CeBIT 2007 a permis de montrer le nouveau clavier en pré-commercialisation (après de nombreux prototypes) conçu par un Russe Art Lebedev ; chaque touche du clavier est en fait un mini écran en technologie OLED, capable d'afficher n'importe quoi à la demande, comme passer en un clic d'un modèle AZERTY à QWERTY, puis afficher l'instant d'après les alphabets Russe et Chinois, ou attribuer des fonctions à des touches visuellement identifiées, jouer sur la luminosité, créer une nouvelle touche Firefox, avec l'icône du renard, en couleurs, ou encore animer l'affichage des touches ! Votre imagination (ou fantaisie) a cependant un prix : 110 € H.T.]

Divers

* Nouveau mensuel pour les délégués pharmaceutiques, VISITE PHARMA
[Analyse : fondé il y a 13 ans par Hubert Chatelut, Visite Actuelle est le média de niche sur la visite médicale (18 000 exemplaires chaque mois -pour un total de 23 000 VM- et une moyenne de 44 pages) ; avec le déplacement des budgets des labos vers l'officine (automédication, génériques, ventes directes, rétrocession hospitalière), l'idée de créer un équivalent pour les quelques 5 à 6000 délégués pharmaceutiques, hors encadrement et prestation a paru incontournable ; la maquette du premier numéro est une réussite de lisibilité et le contenu est pédagogique et intéressant... bon vent à ce nouveau support : contacts à ccouvret@visiteactuelle.com ]

* Découverte de vrais-faux jumeaux : un bouleversement pour les acquis en matière de reproduction
[Analyse : des jumeaux semi-identiques qui ne sont ni tout à fait vrais ni tout à fait faux, soit 2 enfants nés de la fécondation d'un seul ovocyte (mère) par deux spermatozoïdes (père), une observation sans précédent rapportée dans le Journal of Human Genetics]

* Bactéries : comment passer l'éponge ? (ceci n'est pas un Poisson d'Avril)
[Analyse : la décontamination simple et rapide des éponges ménagères est obtenue en les plaçant pendant 2 minutes au four micro-ondes à pleine puissance... ce qui permet d'éliminer plus de 99 % des bactéries, virus et autres micro-organismes (au bout de 4 minutes, les spores bactériennes les plus résistantes sont aussi détruites) et d'éviter certaines intoxications alimentaires ; petites limites (dues au micro-onde) : les éponges à fibres métalliques sont exclues et, avant de procéder, les éponges doivent être bien mouillées pour ne pas s'enflammer!]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017