NEWS 
MARS 2003

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Mars 2003

Les évènements du mois de Pharmaclient.net

Stratégie Pharma

* Bilan 2002 IMS France (Pharmatrend-Pharmastat), une année de croissance moyenne avec 3 facteurs clés: le décollage des génériques, l'accentuation du transfert des médicaments à prescription hospitalière vers la ville (6.6% en valeur du Marché France, contre 5.9% en 2000) et 2 lancements-relais (Inexium pour Mopral/AstraZeneca et Aerius pour Clarytine/Schering Plough), le troisième lancement majeur étant Accu-Check, des bandelettes réactives pour diabétiques de Roche
[Analyse :  le CA des groupes génériques AFSSAPS, € 3.5 milliards, se répartit en 68% pour les princeps, 25% pour les "unbranded" et 7% pour les "branded" (en volume, respectivement: 59%, 31%, 10%); les 10 premières molécules génériquées en CA pèsent un tiers du total: Vastarel (génériques= 36%), Di-Antalvic (53%), Augmentin (26%), Prozac (23%), Lipanthyl (46%), Clamoxyl (73%), Troxerutine (20%)]

* UE : décision de justice en faveur de la vente de médicaments sur Internet, dans l'affaire opposant la société néerlandaise DocMorris à la fédération des associations de pharmaciens allemands "Deutscher Apothekeverband"
[Analyse : l'avocat général de la CJCE a estimé que des pharmacies peuvent vendre des médicaments de prescription sur Internet et ce, même au-delà de leurs frontières nationales. Et cela, indépendamment de la licéité ou non de la publicité sur ces médicaments (à usage humain) dans un État membre de l'UE; l'original de la prescription doit être adressé à la pharmacie (virtuelle) préalablement à toute distribution. Depuis Juin 2000, DocMorris et M. Waterval offrent à la vente, sous l'adresse Internet www.DocMorris.com , notamment en langue allemande pour le consommateur final en Allemagne, des médicaments à usage humain, soumis ou non à prescription médicale... Appel à suivre]
          + Décembre 2003 : La Cour de justice des communautés européennes (CJCE) s'oppose à la vente de médicaments de prescription via Internet et par correspondance mais ne l'interdit pas pour l'automédication... une victoire partielle pour les pharmaciens allemands qui veulent empêcher la société néerlandaise DocMorris de vendre via Internet des médicaments aux patients allemands
          + Janvier 2007 : En juillet 2007, le groupe néerlandais de vente de médicaments par correspondance, DocMorris, avait tenté de s'implanter en Allemagne en rachetant une officine localisée à Sarrebruck (fermée 2 mois plus tard, sous ordonnance du tribunal administratif); alors, fin 2006, DocMorris contourne le droit allemand par un artifice juridique (le pharmacien reste propriétaire de son magasin, mais verse des droits d'exploitation pour l'utilisation du logo DocMorris) et vise ainsi l'ouverture de près de 500 magasins outre-Rhin d'ici à 2009

Politique et économie de la Santé

* Qui change de couverture complémentaire maladie (OCAM) et pourquoi ? Une nouvelle enquête du CREDES qui pré-éclaire le rapport CHADELAT
Sur la période 1988-1998, parmi les 9 600 personnes interrogées trois fois à 4 ans d’intervalle, 84% ont en 1998 une complémentaire (mutuelles, institutions de prévoyance et assurances à but lucratif), 40 % n’ont pas changé d’OCAM, 40 % ont changé une fois et 20 % deux fois. Soit environ 12 % de turnover annuel. 
[Analyse :  L'OCAM peut être souscrite de manière collective, par l’employeur (plus de la moitié des cas), ou à titre individuel. Les facteurs proactifs favorisant les "switches" d'OCAM sont les situations extrêmes (20-39 ans, aggravation de l'état de santé, revenus élevés, chômage), la souscription individuelle, la connaissance de meilleures conditions de prise en charge (optique), sans compter les facteurs "passifs" tels que retraite, changement d'entreprise; malgré l'opacité et la sous-information du système, 1 consommateur sur 8 change chaque année d'OCAM]

* Officialisation de 2 nouveaux organismes initiés par la L.F.S.S.: l'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé (OPEPS) composé de 12 députés et de 12 sénateurs et le Haut conseil de la comptabilité des organismes de sécurité sociale (HCCOSS)
[Analyse : accentuation de la tendance à la création de structures de diagnostics et d'évaluations (objectifs de l'HCCOSS: réduire les délais de production des comptes afin de pouvoir faire face à l'élaboration des projets de loi de financement rectificatif de la Sécurité sociale, harmoniser les méthodes des différents régimes en vue de définir une méthodologie commune pour renforcer la signification des résultats consolidés de la Sécu et des objectifs votés par le Parlement, améliorer collectivement les méthodes d'évaluation utilisées pour accroître la qualité des comptes)... préludes à l'action ?]

* Création du brevet européen, après trente ans de batailles politiques et juridiques, délivré dès 2004 par l'Office européen des brevets (OEB) de Munich
[Analyse : diminution de moitié du coût du dépôt de brevet, raccourcissement des délais, limitation des traductions, diminution des litiges avec la mise en place d'un tribunal communautaire, à Luxembourg, seul compétent pour l'UE]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition d'URGO par Hervé Le Lous, 52 ans, près d'un an après avoir pris la succession de son père à la tête du groupe FOURNIER
[Analyse :  Fournier poursuit sa réorganisation, quelques mois après la vente de sa filiale d'adhésifs industriels PLASTO. Urgo, automédication et pansements, la branche la plus rentable du groupe, devrait être rattachée, dans l'avenir, à la société JUVA SANTE (www.juva.fr), déjà possédée par Hervé Le Lous. Reste à trouver un acquéreur pour sa filiale pharmacie pour finaliser le partage successoral]

* Acquisition par SMITH & NEPHEW de CENTERPULSE (auparavant, Sulzer-Medica), par OPA amicale, pour £ 1.5 milliard (soit environ 3 fois le CA), devenant ainsi le numéro trois mondial des prothèses orthopédiques
[Analyse : L'anglais Smith & Nephew s'empare du suisse Centerpulse, après sa tentative de changement de nom et 2 ans après la crise des prothèses défectueuses (des prothèses de hanche et de genou qui, aux USA, avaient déclenché des douleurs insupportables à 4.000 malades, qu'il avait fallu réopérer et indemniser pour $ 1 milliard)]
En Mai 2003, 2 groupes de challengers: d'une part ZIMMER (ex BMS) a surenchéri pour un montant de FS 4.2 Milliards en cash et en échange d'actions (soit £ 1.89 Milliard, + 26%) pour devenir le quasi co-leader du marché avec J&J (De Puy, ex BMS) et STRYKER, d'autre part MEDTRONIC et BIOMET, ont fait chacun des offres sur des divisions différentes de Centerpulse pour un total plus élevé
Août 2003, Smith & Nephew se retire après une nouvelle offre haussière de Zimmer: $ 4.53 Milliards

* Acquisition par ROCHE Diagnostics de DISETRONIC, qui devient ainsi numéro un mondial du monitorage du diabète
[Analyse : le suisse Disetronic est un des acteurs majeurs en matière de R&D des pompes à insuline et de système d'injection pour le traitement du diabète, avec un chiffre d'affaires de près de € 200 Millions et 1270 employés; Roche Diabetes Care, l'une des cinq unités de Roche Diagnostics, est porté par le succès d' Accu-Chek]

* Acquisition par STADA (EG Labo) de SCHEIN Pharmaceuticals UK pour € 17 million (1.6 fois le CA)
[Analyse : Stada accroît ainsi sa présence en Grande-Bretagne et sa pénétration Européenne]

* Acquisition par NOVARTIS d'IDENIX, Société de biotechnologies américaine ($ 225 millions pour 51% du Capital)
[Analyse : Novartis s'empare de produits antiviraux en phase 2 et 3 (Hépatite B et C, Sida)]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Sydney Taurel, CEO d'ELI LILLY, comme membre de l'Export Council par George Bush
[Analyse : comité consultatif, constitué de 28 membres issus du secteur privé et chargé de conseiller le président des USA sur les questions relatives au commerce international, dont Brevet et OMC, et le protocole de DOHA]

* Philippe Ritter, comme Directeur de l'ARH Île de France 
[Analyse : 60 ans, auparavant, Directeur de l'ARH Rhône Alpes depuis 1999, préfet de l'Ain, et avant, Directeur de Cabinet de Théo Braun, Ministre Délégué aux Personnes Âgées (1988 - 1990), puis de Daniel Hoeffel, à l'Aménagement du Territoire, et Conseiller Technique de Charles Pasqua, Ministre de l'Intérieur (1993 - 1995)]

* Dominique Coudreau, comme Conseiller maître en service ordinaire à la Cour des comptes
[Analyse : auparavant, ÉTAT ARH Île de France, Président (2000 - 2003), HEXAGONE HOSPITALISATION, P.-D.G., ASSURANCES U.A.P., D.G. Secteur Santé (1990 - 1993), CNAMTS, Directeur (1979 - 1989),  ÉTAT Premier Ministre, Chargé de Mission auprès de Jacques Chirac RPR (1977 -1979). A publié son livre-testament, l'été dernier à 60 ans: "1997 - 2002. Un bilan pour rendre compte. Des propositions pour avancer"]
           + Mai 2006: après presque 2 ans passés à la Présidence du GIP-DMP, part à la retraite

* Claude Griscelli chargé d'une mission d'expertise sur la recherche biomédicale par le Ministre de la Santé
[Analyse : WYETH France, Vice-Président chargé des Affaires Scientifiques et auparavant, I.N.S.E.R.M., D.G. (1996 - 2000)]

* Corinne Segalen, chez DIGENE, comme D.G.  
[Analyse : auparavant, NOVO NORDISK France, D.G. et PHARMACIA & UPJOHN France, Directeur Marketing et KABI PHARMACIA France, Directeur B.U., Médecine (Allergologie, Paris)]

* Jean-Pierre Paccioni, chez GLAXOSMITHKLINE France (GSK), comme Directeur Pharmaceutique et Pharmacien Responsable 
[Analyse : auparavant, PHARMACIA France, Pharmacien Responsable]

* Patrice Lordereau, chez AVENTIS PHARMA France, comme Directeur Génériques Biogalénique 
[Analyse : auparavant, AVENTIS PHARMA France, Directeur U.T. Business Development et H.M.R. France, Directeur Cassenne Marion et SOLYMÈS (ROUSSEL UCLAF)]

* Thierry Weil, comme D.G. de Parashop, l'enseigne leader de parapharmacie, créée il y a dix ans par les frères Barnoin
[Analyse : auparavant, D.G. de Bistro Romain, en 2000, après son rachat par le groupe Flo]

* Michel Nakache chez Euro RSCG Life comme CEO Europe/Asie et toujours P.-D.G. France, avec Régis Gandelon comme Executive vice-president European Business Development, et en France, Charles Houdoux et Alain Gadal (auparavant, Président d'123 Santé, ancienne filiale d'Euro RSCG), comme Directeurs des Opérations

Relation Client

* Témoignage d'Alexandre Gultzgoff sur la mise en place réussie d'un call center chez AVENTIS PASTEUR- MSD, ROI de 17 mois 
[Analyse : Situation antérieure 130 000 appels par an avec 17 personnes et pic saisonnier (grippe: 3-4 intérimaires), à comparer avec 165 000 contacts par an et 145 VM. A partir d'un PABX Alcatel 4100, d'un ACD et CTI propriétaire et du CRM synchrone de PIVOTAL, passage à un seul numéro de téléphone (0825VACCIN) et un seul numéro de fax (0825VACFAX), réduction des effectifs et annulation des intérimaires, avec fluidité des appels par re-routage ou rappel ultérieur et intégration rapide au serveur du back office SAP]

* Acquisition par CÉGÉDIM des activités "Interactive Marketing" (IM) de SYNAVANT (un spin-off d'IMS en 2000, spécialisé dans la relation client en PHARMA) pour $ 43.5 millions en cash, soit près d'une fois le CA
[Analyse : recentrage de Synavant sur les progiciels et services CRM par l'amputation de près de 45% de son CA global; extension, pour la Cégédim, de ses services de bases de données à la PHARMA grâce à PharbaseSM, notamment dans le reste de l'Europe et aux USA (50% du CA d'IM); l'opération présente des risques, car le CA d'IM a diminué de 12% par trimestre au cours des 9 premiers mois (connus) de 2002 et IM est probablement déficitaire; l'avenir de Synavant est incertain compte tenu de l'accroissement de ses pertes et de l'évolution du marché du CRM]
... Opération transformée, 1 mois après (en Avril 2003), en OPA amicale sur l'ensemble de SYNAVANT, amis contrée par une OPA réussie de DENDRITE

* Acquisition par OVERTURE, coup sur coup, des 2 moteurs de recherche ALTA VISTA (pour $ 140 millions) et FAST "alltheweb" (pour $ 100 millions) 
[Analyse : le spécialiste des liens sponsorisés (concurrent d'E-SPOTTING et MSN) ne génère pourtant que $20 millions par an de bénéfice net, et les 2 moteurs perdent de l'argent. A noter que COMPAQ, ancien propriétaire d'Alta Vista l'avait vendu, en 1999, 16 fois plus cher au fond d'investissement CMGI]

Internet en Santé

* Nouveau site Internet: le LIR (Laboratoire Internationaux de Recherche) crée un SITE de représentation: sobre, pratique et complet, avec un espace dédié à la presse. Réalisation: e-dées Consulting, Contact: management@e-dees.com 

* Changement d'adresse Internet pour le Programme de Médicalisation des Systèmes d'Information: www.le-pmsi.org (à noter qu'à la suite d'un cafouillage, l'URL d'origine, www.le-pmsi.fr, a été reprise par une plume satyrique, Isabelle Point, un pseudonyme raillant les points ISA): voir Glossaire-Pharma]

* Changement de nom pour le site de BayerClassics après l'acquisition de TEVA: www.tevaclassics.fr  [Analyse : encore beaucoup de citations de Bayer dans les marques, dans l'attente des transferts d'AMM]

* USA : un nouveau site web de la PhRMA (équivalent du LIR, en France) au service des patients, Helpingpatients.org
[Analyse : une base de données en ligne sur plus de 1400 médicaments de prescription. A un formulaire rempli par le patient ou un membre de son entourage, incluant le nom du médicament prescrit, l'âge, l'État de résidence, les revenus et le type de couverture sociale (Medicare, Medicaid, assurance privée, State Fund...), correspondent des réponses et conseils personnalisés: liste des programmes de fourniture gratuite des médicaments mis en place par les laboratoires et auquel le visiteur concerné peut accéder]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* Règle des 3 tiers pour l'implémentation d'un CRM aux USA, selon le cabinet BRULANT et 89 dirigeants de l'industrie (tous secteurs) entre Octobre 2002 et Février 2003
[Analyse : un tiers de succès, un tiers de dépassement temporel ou budgétaire ou d'insatisfaction, un tiers ... d'abandon en cours de route; l'expérience vécue apporte clairement une amélioration de la satisfaction client, mais le ROI est difficile à quantifier]

Gadgets de l’e-humain

* Le premier ordinateur portable du "monde libre", commercialisé aux USA par WAL-MART pour 800 US$ 
[Analyse : un ultraportable, 1.3 kg, sans Windows ni Intel. Avec LINDOWS (basé sur LINUX), un processeur C3 933 MHz, écran LCD TFT 12 pouces, 256 Mo de Ram, 20 Go DD, USB et FireWire, soit environ 1000 US$ de moins qu'une configuration "WINTEL" équivalente... les génériqueurs poussent aussi l'industrie informatique, après l'offre en Septembre 2002, également par Wal-Mart, du premier PC de bureau "libre" à 200 US$]

* Les premiers écrans OLED couleur à matrice active vient d'être fabriqués par SK DISPLAYS (JV SANYO - KODAK) 
[Analyse : la technologie OLED est seule capable de concurrencer les écrans LCD de petites et moyennes surfaces. Pour l'instant, la production est limitée à une diagonale de 2.16 pouces et visent donc les mobiles, PDA et appareils photos numériques... le début d'une longue saga pour la légèreté et la minceur]

Divers

* Avatar imprévu du Journal Officiel: le signe des adresses e-mail d'Internet " @ ", dont l'étymologie et l'origine sont controversées (voir le Glossaire CRM - Informatique), doit se dire oralement, non pas '"at" comme les Anglo-Saxons, ni "chez" comme certains Canadiens francophones, mais "arrobe". Serez-vous légaliste?

* Sécurité Home-PC: un site pour comprendre les enjeux, http://eservice.free.fr (25 pages web d'informations générales et de solutions pratiques, s'adressant à tous, même débutant en sécurité Internet), et un site pour agir, http://abcdelasecurite.free.fr 

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017