NEWS 
JUIN 2006

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Juin 2006

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* Accentuation du contrôle sur la Visite Médicale
[Analyse : la mise en place du contrôle quantitatif de la Visite Médicale pour 6 classes de produits, jugées trop promues, malgré des génériques, prévu au 1er Janvier 2006, entre en pratique, mais réaménagé (4 classes au lieu de 6, les antiulcéreux de la classe des inhibiteurs de la pompe à protons comme Mopral et Inexium d'AstraZeneca, Inipomp co-promu par Sanofi-Aventis et Altana Pharma, et des antimigraineux comme Imigrane, Relpax, Zomig sont sortis du contrôle) ; à la demande de l'État, le CEPS fixe un taux d'évolution négative du nombre de contacts par les V.M. (-6% en 2006, -10% en 2007 et -12% en 2008) et veut réduire la pression commerciale des Labos pour les anti-cholestérols de la classe des statines comme Tahor de Pfizer, Elisor de B.M.S., Crestor d'AstraZeneca et aussi certains traitements de l'asthme comme Seretide de GSK, les anti-hypertenseurs sartans comme Cozaar, Aprovel et des antibiotiques comme Ciflox, Tavanic ; comme ces produits représentent 20% des contacts, mathématiquement 5000 postes sont menacés en France sur 23000, mais la réalité sera différente selon que chaque Laboratoire concerné est en phase de décélération générale, touché sur un produit représentant au moins un tiers de son CA, ou encore peut réorienter ses forces commerciales ou ses dépenses vers des tiers]

* Réorganisation majeure du Belge Omega Pharma, en France
[Analyse : c'est la 3ème phase, après la nomination de Thierry Aubry Lecomte comme D.G. France, (en remplacement de Jean Saint Criq, parti avec Hervé Davin, chez Physcience) depuis l'été 2005, et à l'automne la fusion juridique des entités existantes (Pharmygiène, Clément-Thékan, Chefaro Ardeval et Delta Pharm) sous une seule bannière en conservant les réseaux indépendants ; depuis Juin 2006, les réseaux sont réorganisés en 3 pôles par cohérence thérapeutique : (1) Santé, avec les marques Jouvence de l’Abbé Soury, Davitamon, Protical, Septivon, Ibutop, Magneginseng, et les Compléments alimentaires, (2) Beauté avec Innoxa, Bergasol, Eau précieuse, Oligodent, Hydroxydase, (3) Technique, avec Mousticologne, Calmicort, Prédictor ; Omega Pharma, c'est aujourd'hui 500 salariés, 200 commerciaux et 4 usines en France ; Jérôme François est le Directeur des Ventes et Valérie Debray, la Directrice Marketing]

* ATryn de Genzyme, premier médicament issu d'un mammifère transgénique 
[Analyse : une nouvelle avancée dans la biotechnologie : après les levures, historiquement, l'ATryn qui vient d'obtenir l'AMM comme ani-coagulant destiné aux déficiences en antithrombine, est extrait du lait de chèvres porteuses du gène de l'antithrombine alpha humaine]

Politique et économie de la Santé

* Le Ministre Xavier Bertrand soutient le «Parcours de Santé Mutualiste»
[Analyse : la motion de la FNMF (Mutualité française) approuvée par la quasi-totalité des 4 000 congressistes lors de son AG et par le pouvoir politique est importante : elle prévoit d'orienter ses patients adhérents dans le système de soin (et d'abandonner son rôle actuel de payeur complémentaire aveugle) et de les guider vers les hôpitaux et les professionnels aux pratiques reconnues comme respectant des référentiels de qualité, via une plate-forme de services ; pour l'instant, il ne s'agit que de qualité, mais à l'instar des assureurs complémentaires, la dimension comparative "prix" ne saurait tarder]

* La taxe de solidarité sur les billets d'avion, officielle et active à compter du 1er Juillet
[Analyse : dérivée du concept de la taxe Tobin, du nom de son initiateur, un économiste Américain qui visait les mouvements de capitaux des spéculateurs, la taxe voulue par le président Jacques Chirac variera de 1 €, pour un passager de classe économique sur un vol intra-européen, à 40 € en classe affaires sur un vol extra-européen et son produit devrait atteindre € 200 Millions ; par rapport à sa mission (aide à la Santé des pays pauvres), c'est évidemment dérisoire, mais l'ambition est de l'étendre peu à peu à d'autres pays (soutien du Brésil), voire à d'autres enveloppes et la prise de conscience des pays riches de l'impérieuse nécessité de l'aide au développement refait son chemin, après les années noires qui ont vu lentement l'objectif de 1% du PIB par pays tendre vers ... 0.5% ! Cette initiative est à placer parallèlement aux efforts de l'OMS/ONU pour une cagnotte annuelle de US$ 3 Milliards ciblée (non atteinte, malgré les déclarations)... et à la décision de Bill Gates de se consacrer entièrement, à partir de 2008 à sa fondation pour la Santé des enfants des pays pauvres (Bill & Melinda Gates.org), pour un montant réellement engrangé de plusieurs dizaines de Milliards de US$ et professionnellement géré et distribué... chapeaux bas!]
            + Septembre 2006 : Première extension d'Unitaid, pour l'achat de médicaments en faveur des pays les plus pauvres, par le biais d'une taxe sur les billets d'avion, formellement lancé par 5 pays (France, Brésil, Chili, Norvège, Grande-Bretagne) et la Fondation Clinton ; une nouvelle extension est attendue pour 44 pays dont 18 via la taxe sur les billets d'avion, avec le backup de l'ONU

* Premières recommandations de la Haute autorité de Santé (HAS) sur 2 ALD : Diabète et Hépatite C
[Analyse : pour cette première (l'objectif est de couvrir les 30 ALD en 3 ans), requise par la Loi, la HAS a établi 2 outils, des guides à l'intention des médecins qui synthétisent les recommandations professionnelles et des listes d'actes et de prestations nécessaires ; aucune dimension économique ou financière... dans le droit fil de l'ANAES... des documents utiles et objectifs, mais plutôt inefficaces, compte tenu de leur complexité et de l'absence d'une dimension communication d'accompagnement, même si l'UNCAM indique vouloir engager une concertation avec les représentants des patients et des médecins pour définir leurs modalités opérationnelles d'utilisation]

* Formation Professionnelle Continue pour les médecins libéraux, les pharmaciens (une première) et les chirurgiens-dentistes, enfin parue... dans l'attente de modalités pratiques, par décret, cet «Été»
[Analyse : l'obligation pour les médecins libéraux, pharmaciens et chirurgiens-dentistes de se soumettre tous les 5 ans à une FMC est officielle sous l'égide de Conseils Nationaux de la Formation Professionnelle Continue (composés de représentants des Ordres, des syndicats et d'enseignants), chargés d'agréer les organismes de formation et les cursus devant être régulièrement validés ; mais au cours des années de gestation, elle a perdu son côté contraignant, son financement partagé, voire Étatique (90% de la FMC des Médecins est actuellement financée par l'Industrie Pharmaceutique)... et le financement de la nouvelle FMC n'est pas assuré (ni ébauché pour les Pharmaciens) ; côté éthique : un groupe de travail doit finaliser une charte éthique pour mi-Juillet (12 membres, dont 6 pour le LEEM et le Snitem, et aussi la DGS, les Ordres et les Conseils créés) pour la transparence des financements, la qualité des formations et l'évaluation des actions de formation]
        + Septembre 2006 : les conseils régionaux de FMC sont seuls habilités à valider tous les 5 ans le respect d'obligation de formation des praticiens ; les formations (une définition large) prises en compte sont «les formations présentielles, les formations individuelles et à distance, les situations professionnelles formatrices et les dispositifs d'évaluation» qui permettent de cumuler un certain nombre de crédits pour un total minimum obligatoire de 250 tous les cinq ans
        + Décembre 2006 : création d'un site Internet, www.cnfmc.fr,  permettant aux praticiens de connaître les règles de validation de leur FMC, aux organismes de formation, de télécharger le dossier de demande d’agrément, et aux praticiens qui le souhaitent, de faire acte de candidature pour siéger dans les conseils régionaux de FMC... et le projet en 2008 d'en faire un portail qui permettra aux praticiens de faire le point sur leur situation personnelle et le nombre de crédits obtenus pour satisfaire au barème commun à la FMC et à l'évaluation des pratiques professionnelles (EPP), toutes 2 obligatoires

* Résultats des élections aux unions régionales de médecins libéraux (URML), favorables aux syndicats de médecins opposants
[Analyse : comme c'est souvent le cas, les syndicats d'accompagnements de la Réforme ont été sanctionnés, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) avec 25.9 % des voix chez les MG (contre 41 % en 2000) et 38.6 % chez les Spécialistes (contre 60 %), et le SML avec 5 points de moins ; d'autre part, chez les opposants, MG France arrive en tête avec 31.2 % des voix des MG, et avec les suffrages d'Espace généraliste (12.4 %) et ceux de la Fédération des médecins de France (FMF) (16.5 %), le total atteint les 60 % ; selon les experts, outre le côté libertaire des médecins, l'attitude beaucoup plus pointilleuse et administrative que dans le passé des Caisses (arrêt de travail, les DAM, les formulaires d'ALD) et des maladresses ont joué un rôle majeur dans la crise]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par JOHNSON & JOHNSON de la division OTC de PFIZER, pour US$ 16.6  Milliards 
[Analyse : J&J est donc le mieux disant dans la vente aux enchères initiée par Pfizer de sa division OTC issue d'acquisitions, essentiellement de Warner Lambert et Pharmacia, pour un marché mondial dynamique de US$ 120 Milliards ; les nouvelles parts de marché sont, pro forma : J&J (McNeil en France) : 7.8% (4% de Pfizer et 3.8% de J&J), GSK 3.7%, Bayer 2.0%, Wyeth 1.8% ; J&J engrange notamment les marques Nicorette et les bains de bouche Hextril et Listerine, l'expectorant Actifed et le laxatif Microlax, alors qu'il possédait déjà les crèmes Neutrogena, Tricosteril et l'anti-diarrhéique Imodium, pour un CA pro forma de US$ 13 Milliards, soit un quart du CA total ; Pfizer utilisera le cash obtenu dans un programme de rachat d'actions de US$ 17 Milliards d'ici à la fin de 2007 et en acquisition de produits, notamment biotech (cf. ci-après Novartis) ; en France, l'acquisition concerne 700 personnes dont 550 à l'usine d'Orléans, qui travaille à 90 % pour l'automédication, et 150 au siège et sur le terrain, pour un CA de € 90 Millions... J&J est aussi le nouveau leader en France sur ce segment, mais ici le marché est plat, voire en régression, dans l'attente du plan gouvernemental de relance, fin 2006]

* Acquisition par l'Allemand SIEMENS de la division diagnostics de l'Allemand BAYER, pour € 4.2 Milliards, soit environ 3 fois le CA de 2005
[Analyse : pour la première fois dans le secteur des soins médicaux, une société intégrée de diagnostiques est créée par Siemens en réunissant l'intégralité des diagnostiques d'imagerie, les diagnostiques de laboratoire et la chaîne de technologies informatiques à applications cliniques (réaction attendue de GE, Abbott, ou Philips) ; sa division Medical Solutions atteint déjà un CA de € 7.6 Milliards avec 33 000 salariés, en 2005 ; Siemens continue ainsi à se renforcer dans le médical, après l'acquisition, en Avril, de l'américain Diagnostic Products Corporation (DPC) et à se désengager des télécommunications ; la vente exclut les soins du diabète (self diagnostic) et les activités de diagnostics de Schering ; le CA de Bayer Diagnostics, qui emploie 5 000 salariés, a été de € 1.4 Milliard en 2005]

* Acquisition par le génériqueur Américain BARR du génériqueur Croate PLIVA, pour US$ 2.2 Milliards, en cash
[Analyse : nouvelle consolidation dans les génériques, naissance d'un nouvel acteur majeur et première internationalisation pour Barr ; Barr surenchérit sur l'Islandais Actavis qui venait de lancer une OPA, pour US$ 1.6 Milliard, sur Pliva qui avait refusé puis avait initié le jeu des enchères ; Barr va doubler de taille avec un CA pro forma de US$ 2.5 Milliards ; Pliva, qui est présent en Europe de l'Est (Russie comprise) et en Allemagne, devient la tête de pont de Barr en Europe ; Barr et Pliva ont en commun d'être actif dans les biogénériques (EPO, Neupogen), un marché émergent et profitable ; mais surtout cette acquisition doit être analysée dans le contexte de la fusion de ANDR'X et WATSON aux USA et d'autres acquisitions en Europe de l'Est, cf. NEWS Mars 2006]
             + Août 2006 : après surenchère d'ACTAVIS à US$ 2.3 Milliards, BARR augmente son offre de US$ 100 Millions, acceptée par le Management... et Actavis augmente à son tour son offre de 10%, sans mot d'ordre à l'AG des actionnaires de Pliva
             + Septembre 2006 : BARR augmente encore son offre (US$ 2.5 Milliards), alors qu'Actavis détient 21% du capital et que la bourse nationale parie sur une nouvelle hausse en spéculant sur le titre... mais le gouvernement Croate, détenteur de 17 % du capital, marque sa préférence pour Barr (Pliva deviendrait le siège de Barr pour l'Europe) et refuse de recevoir les représentants d'Actavis qui dès lors jette l'éponge
             + Novembre 2007 : la conclusion du deal un an après, pour Barr, se solde par un montant encore supérieur (US$ 2.6 Milliards), soit rien moins que 5 % du PIB de la Croatie... Pliva est la deuxième entreprise du pays et numéro un de la pharmacie en Europe centrale et orientale

* Acquisition par AMERICAN MEDICAL SYSTEMS (AMS) du Californien LASERSCOPE pour US$ 715 Millions, soit 45% de plus que le cours de clôture, selon une offre amicale
[Analyse : Laserscope produit des équipements utilisés dans la chirurgie de la prostate (BPH), AMS est un autre spécialiste de la prostate et il est plus internationalisé ; leurs 2 gammes - Laserscope GreenLight et TherMatrx- sont complémentaires]

* Acquisition par NOVARTIS de la Biotech Britannique NEUTEC pour € 443 Millions, selon une offre amicale, soit plus du double du cours de clôture
[Analyse : NeuTec, une société de biotechnologies qui développe des médicaments contre les maladies nosocomiales, comme les candidoses ou les infections à staphylocoques résistants, est un spécialiste des GRAB's (des MAB's -anticorps monoclonaux- recombinants génétiques) et 2 produits pour ces 2 pathologies sont en fin de Phase III ; certains actionnaires ont trouvé le prix payé encore insuffisant : un reflet de la difficulté d'évaluer les produits de la R&D Biotech, même en fin de développement (si le marché potentiel est "facile" à définir, les autres déterminants du ROI possible le sont beaucoup moins)]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Bernard Poussot, chez WYETH HQ, comme Group President et Vice-chairman
[Analyse : auparavant, WYETH LEDERLE (A.H.P.) HQ, President Global Pharma (1997 - 2006), WYETH LEDERLE (A.H.P.) HQ, President International Pharma (1996 - 1997), WYETH LEDERLE (A.H.P.) HQ, Executive Vice President International (1993 - 1996), WYETH (A.H.P.) Europe, D.G. zone Europe (1991 - 1993), WYETH (A.H.P.) France, D.G., puis P.-D.G. (1986 - 1991), SEARLE (MONSANTO) HQ, D.G. Directeur Marketing Monde (1984 - 1986), SEARLE (MONSANTO) France, Directeur Marketing Ventes (1981 - 1984), MERCK SHARP & DOME- CHIBRET France, Chef de Produit, puis Chef de Groupe et Directeur B.U. (1976 - 1981) ; Né en 1952 à Nancy, Sup de Co (Paris) 1975]

* Philippe Tieghem, chez GLAXOSMITHKLINE Europe (GSK), comme Directeur Marketing Asthme Europe
[Analyse : auparavant, GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur B.U. Thrombose-Oncologie-Antibiotique-Anesthésie (2004 - 2006), GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur Marketing-Ventes Oncologie-Anesthésie (2003 - 2004), GLAXOSMITHKLINE France (GSK), Directeur B.U. Services Clients (2001 - 2003), GLAXO WELLCOME France ; Né en 1959]

* Guy-Charles Fanneau de la Horie, chez NÉOVACS, comme D.G. 
[Analyse : auparavant, IDM (Immuno-Designed Molecules), Vice-Président et Directeur France (2004 - 2006), BIOGEN INT'L (France), Vice-Président International Opérations Commerciales, D.G. (2001 - 2004) et BIOGEN France, Président (2002 - 2004) ; Détail dans News Pharmaclient Août 2004]

* Cécile Tharaud, pour l'ÉTAT INSERM, comme Président du Directoire de Inserm-Transfert
[Analyse : auparavant, VALIGEN France, D.G. ( - 2004), BIOPRISME, Consultant - Fondateur,  GENSET (SERONO), Directeur Patents and Licences, puis Directeur des Opérations, SMITHKLINE BEECHAM France, GLAXO France ; Née en 1966 (estim.), Polytechnique (1984), INA (Docteur en Génétique Moléculaire), Insead MBA]

* François Liebaert, chez BIOSYSTEMS INTERNATIONAL, comme Vice-président Développement et Finances
[Analyse : toujours, BIOSYSTEMS, comme D.G. opérations France-Hongrie (2004 - ) ; auparavant, ALTAO & Partners, co-fondateur, D.G. (2000 - 2004), ABBOTT France, Hôpital, puis Directeur Marketing (1997 - 2000), SCHERING France (1985 - 1997); Né en 1959 (estim.), médecine et IAE de Lille, executive MBA (HEC)]

* Philippe Delwasse, chez PCAS, comme D.G.
[Analyse : auparavant, Leonardo Finance, associé (2000-2006), Sofiouest, D.G.A. (1999-2000), Nord-Est (Groupe Paribas), Directeur, puis Secrétaire Général (1984 - 1999), PARIBAS (1971 - 1983); Né en 1944 (estim.), École Polytechnique (1964), École nationale supérieure des mines de Paris]

* Vincent Touraille, chez PCAS, comme Directeur du pôle Synthèse pharmaceutique
[Analyse : auparavant, PCAS, Directeur marketing et ventes du département Chimie industrielle, puis Directeur marketing et ventes de l’activité Synthèse pharmaceutique (1998 - ); SHELL France (1989 - ); ENSCP (Ingénieur Chimiste), ESSEC]

* Jean-Philippe Néron, chez ELAIAPHARM, comme Directeur Commercial
[Analyse : auparavant, suite à Acquisition par UNITHER de CRÉAPHARM, CRÉAPHARM (PCAS), Directeur Commercial (3 ans), SKYEPHARMA France, Contract Manufacturing Manager (3 ans), GMG (façonnage Pharma), (14ans), Né en 1953, Sup de Co (Le Havre)]

Relation Client

* Veille stratégique : Doctissimo franchit le cap des 20 Millions de messages sur son forum depuis 2001 (suivi par Pharmaclient) et DIGIMIND réalise une étude sur l'intérêt, sous-estimé, des Blogs et des RSS (les fils d'actualités)
[Analyse : l'entreprise Pharma qui n'utiliserait pas les newsgroups et les blogs en Santé se passerait d'une information vivante de grande valeur... Digimind retient 4 types de blogs comme potentiellement utiles à la veille : le journal intime, le blog d'actualité et d'opinion, le blog thématique et le blog d'entreprise ; aujourd'hui on compte 40 à 60 Millions de blogs actifs dans le monde (en croissance vertigineuse), dont 2.5 millions actifs en France ; on y retrouve tous les ingrédients du marketing relationnel (one-to-one) : populations très ciblées, tendances émergentes voire incontrôlables, mais aussi rumeurs parfois déstabilisatrices (blog perso), outils de surveillance par recoupement d'infos "pointues" (blogs thématiques et d'entreprises), outils de drainage communautaire, et pour tous, réactivité, densité d'informations, interactivité, vraie instantanéité ; recherche par moteur avec Google en tête (Google BlogSearch), Feedster (FeedFinder), BlogPulse, Technorati, RSS Network, RSSFeeds ... à méditer, la réflexion d'un expert des NTIC : «la force de la Presse est de passer de "je sais" à "tout le monde sait"; la force du nouvel Internet est de passer de "tout le monde sait" à "tout le monde sait que je sais"»]

* Marché mondial du CRM en redressement : US$ 5.7 Milliards, +13.7% par rapport à 2004 
[Analyse : le détail est bien plus instructif, avec des effets négatifs pour la stratégie d'acquisition forcenée d'Oracle (US$ 367 Millions, - 11.7%, à périmètre actualisé)... sa dernière acquisition, Siebel (966 Millions, + 6.4%), leader en Pharma, sera-t-il ébranlé aussi ?... les gagnants sont le leader SAP (1475 Millions, + 19.6%) et surtout SalesForce.com qui a tout misé sur le mode hébergé en ASP (280 Millions, + 77.7%)]

Internet en Santé

CRAT, un nouveau Site Internet, bien fait, utile, à l'initiative de Médecins de l'Hôpital Armand-Trousseau, AP-HP
[Analyse : une base de données, solide, bien présentée et -pour l'instant- bien actualisée (chaque page est datée) sur les risques tératogènes ou fœto-toxiques des médicaments, vaccins, radiations, dépendances et expositions paternelles, en cours de grossesse et sur les risques sur la fertilité féminine ou masculine ; de plus, pour toute question sans réponse, une permanence téléphonique est assurée les jours de semaine... site réservé aux Professionnels de Santé]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* Marché de l'homéopathie : € 115 Millions, +7% en 2005 (+4.7% en volume)
[Analyse : dans le contexte de la fusion juridique de Boiron et Dolisos, et de la grogne des pharmaciens qui se sont plaints de la baisse des conditions commerciales, c'est une nouvelle inattendue ; malgré un quasi monopole, Boiron-Dolisos, s'en sort bien, mais les (petits) challengers, comme BORIPHARM tirent leur épingle du jeu ; principaux produits : Oscillococcinum (3 quarts du marché des anti-rhumes OTC devant Actifed et Fervex, € 54 Millions de CA), Sédatif PC (humeur), Homéoplasmine (peau), Camilia, Unigel (douleur) ; prochaine étape : rationalisation des gammes entre Boiron et Dolisos, pour maintenir une offre concurrentielle]

Gadgets de l’e-humain

* SMART DATA RECOVERY, le logiciel gratuit Médecin des disques durs (ou des clés USB)
[Analyse : il permet de restaurer des données effacées par erreur et donc de vous dé-stresser, il est gratuit par téléchargement (légal) à http://www.smartpctools.com/fr/data_recovery/index.html ; à l'inverse, pour les anxieux (les mêmes?), un autre logiciel gratuit permet d'effacer définitivement tout fichier (vider la poubelle de Windows n'est pas suffisant) en téléchargeant à http://www.bugbrother.com/eraser ]

Divers

* «La Société du Médicament», par Pierre Lesourd, Robert Dahan, Marc de Garidel, Christian Lajoux et Dominique Mangeot : un livre indispensable pour soutenir la campagne du LEEM, à la rentrée, sur «Le Médicament, Parlons-en» (Ed. Le Cherche Midi, 18 €)
[Analyse : certains attendaient un plaidoyer pro domo, il n'en est rien... ce livre, d'une belle qualité, est une suite d'éclairages complémentaires co-écrit par 5 Présidents de Laboratoires en France, des hommes d'expérience et qui ont une vision de notre Industrie et de notre Société ; ce livre fourmille d'opinions et d'observations, comme matière à sujet de réflexion (des extraits seront publiés dans les prochaines News de Pharmaclient dans les Propos à méditer) : il est destiné au Grand Public éduqué ou intéressé par ces questions citoyennes (un bon Bac +2 paraît souhaitable) sur les thèmes suivants : Histoire des médicaments - histoires de vie, les Biotech ou la dernière frontière (la vie en hélice), l'Art de l'Innovation (la philosophie humaniste, le discours de la Méthode), le coeur de notre métier (la prise de risque, le principe de précaution), des hommes de l'Industrie (les idées reçues, les piliers du Contrat), l'avenir n'est pas acquis (fondamental vs. mondialisation, des nouvelles règles du jeu). Le livre alterne philosophie, histoire, témoignages, propositions pour construire une meilleure image de cette Société du Médicament dont le chemin à venir est incertain, voire imprévisible... et s'ouvre par une anecdote heureuse de salle de Réa où une Grand-mère est sauvée pour le bonheur des moustaches du Grand-père]

* Premier cas de transmission inter-humaine du H5N1
[Analyse : la transmission de la maladie entre des malades en Indonésie a été rapportée par l'OMS, faisant 7 morts, à la suite de contacts prolongés entre les membres d'une famille réunis autour d'un malade lui-même fortement infecté par un H5N1 ; il s'agirait d'une mutation légère]

* Hommage à l'humour heureux et absurde de Raymond Devos qui nous a quitté à 83 ans... «je crois à l'immortalité, et pourtant je crains bien de mourir avant de la connaître», «même avec Dieu, il ne faut pas tenter le Diable», «un croyant c'est un antiseptique», «il n'y a pas que le tabac qui soit nocif... la vieillesse aussi, c'est dangereux, je connais des gens qui en sont morts»... Merci au joueur de maux, et au revoir !

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017