NEWS 
DÉCEMBRE 2008

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

 

NEWS   Décembre 2008

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* L'Américain M.S.D. incorpore les biogénériques dans sa stratégie
[Analyse : une décision importante car les génériques des produits de biotechnologies, encore appelés biosimilaires, sont encore inexistants aux USA (veto de la FDA oblige) alors que plusieurs d'entre eux sont déjà commercialisés en Europe (selon une législation de l'EMEA spécifique, parallèle à celle des génériques standards, qui requiert au moins une étude clinique nouvelle pour un biogénérique candidat à l'enregistrement) ; les premiers ont été l'hormone de croissance et l'érythropoïétine, et tout dernièrement le G-CSF ; M.S.D. avait, il y a longtemps, initié une politique de génériques (chimiques), y compris en France, puis avait jeté l'éponge et cédé l'entreprise à Ivax en 2002 (lequel avait été absorbé par Teva en 2005) ; le nouveau département de M.S.D est baptisé Merck BioVentures (avec une ouverture prochaine du gigantesque marché US) pour un premier lancement prévu en 2012, un générique d'Aranesp (darbepoetin alpha) d'Amgen ; la stratégie des biogénériques pour une "big pharma" apparaît naturelle car les key success factors (industriels, juridiques, marketing produit) sont évidemment bien maîtrisés ; la question suivante est de savoir si d'autres "big pharma" (BMS ?) vont adopter la même stratégie car à terme (une fois que les freins seront levés pour les tutelles) le business des biogénériques doit se calquer sur celui des génériques (course à l'enregistrement, logistique, guerre des prix) ; si oui, nécessité de réaction rapide fera loi (les génériqueurs standards comme Daiichi-Ranbaxy, Teva, Sandoz investissant massivement, tout comme certaines Biotech opportunistes qui ont mis au point des techniques de fabrication originales de biosimilaires)... à suivre]

* Le LEEM propose un outil d'auto-positionnement pour les V.M. : www.evolution-vm.org
[Analyse : dans le cadre du resserrement brutal des perspectives d'emploi de V.M. en France (plan social de Sanofi-Aventis, faillite de MBO, un des premiers prestataires avec près de 900 licenciements), le Leem propose un outil gratuit d’accompagnement via Internet pour aider les visiteurs médicaux à anticiper les évolutions futures du métier (une étude d'A.D. Little a modélisé une baisse des effectifs de 6000 personnes sur environ 20 000, d'ici 2012, suite aux contraintes du CEPS) : alerte comportementale, analyse de possibles évolution et renforcement des compétences (à acquérir, parcours formation), passerelles les plus attractives vers d'autres métiers (compétences transférables, degré de maintien des conditions et environnement de travail)]

Politique et économie de la Santé

* CJCE : le pharmacien d'officine devrait rester (momentanément?) seul propriétaire
[Analyse : une décision surprise (la détention et l'exploitation d'une pharmacie peuvent être réservées aux seuls pharmaciens sans porter atteinte au principe communautaire de liberté d'établissement au sein de l'U.E.) par l'Avocat Général de la Cour de justice des Communautés Européennes dans une affaire portant sur l'Allemagne et l'Italie, car le résultat contraire était attendu... et de nombreux acteurs fourbissaient leurs plans en France en vue de créer des chaînes de pharmacies en 2009, notamment les groupements de pharmaciens ou les grossistes-répartiteurs, voire la grande distribution ; s'agit-il pour autant d'une décision sans appel, certes non, car il ne faut pas confondre (et la Commission Européenne s'en gardera dans sa doctrine globale de libéralisation) modalités d'exercice et impératifs de santé publique et que, d'autre part, des tactiques hybrides de contournement continueront à se propager, comme par exemple DocMorris en Allemagne (groupe Celesio)]
          + Mai 2009 : confirmation par la CJCE de la proposition de son Avocat Général (la détention des pharmacies pourra rester réservée aux seuls pharmaciens, l'impératif de santé publique prévalant ; le principe de subsidiarité prévalant aussi dans le domaine de la Santé, les autres pays pourraient maintenir leur choix précédents)... appel attendu des répartiteurs

* La CNIL donne son autorisation pour la généralisation du Dossier Pharmaceutique (D.P.)
[Analyse : au moment où le cap des 2 Millions de dossiers créés a été atteint (soit 3% de la population) par 5000 officines (soit 20%), la décision permet une extension accélérée avec un temps de connexion correct (autour de 3 secondes... rien à voir avec le web-médecin ou la base de données annuaire de l'Assurance Maladie) ; restent les questions parallèles de la montée en charge (pour le prestataire informatique), de l'inclusion des délivrances hospitalières (une épine dans le pied pour l'État qui fait jouer la concurrence pour motiver le projet spécifique au médecins, mais n'est pas capable de faire avancer ses propres troupes) et de la mise en place du Répertoire Partagé des Professionnels de Santé (RPPS), initialement prévue par la Loi pour Décembre 2004, et depuis reporté]
           + Janvier 2009 : nouvelles prévisions annoncées pour le RPPS, opérationnel début 2010 pour les médecins (la CPS 3 -carte professionnelle de santé- étant disponible à partir de fin 2009)

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par JOHNSON & JOHNSON de l'Américain MENTOR pour US$ 1.1 Milliard, selon une OPA amicale, soit US$ 31 l'action, et + 92% par rapport au cours de clôture et 3 fois le CA
[Analyse :  Mentor (1200 personnes et CA US$ 373 Millions), basé à Santa Barbara, en Californie, est le n°1 mondial de la chirurgie esthétique et en particulier des implants mammaires (siliconés), avec 42 % des ventes des prothèses utilisées pour augmenter le volume des seins ou pour les reconstruire après une chirurgie anticancéreuse ; le marché est en plein bouleversement avec l'arrivée prochaine du produit d'Ipsen (Reloxin/Dysport, licencié à Medicis, prévu mi-2009 au mieux) dans l'univers du Botox d'Allergan, le leader des traitements anti-rides, et du Solodyn de Medicis ; le prix payé n'est pas élevé si l'on se réfère aux cours précédents de Mentor (par exemple, US$ 40 au début 2008), mais paraît plus raisonnable si l'on considère que le produit concurrent de Mentor, PurTox, est programmé seulement en 2012 et que le marché des implants mammaires aux USA a été sinistré jusqu'en Novembre 2006 (retrait total précédent, par la FDA) ; les opérateurs financiers spéculent sur de futures OPA contre Allergan et/ou Medicis ; sur le plan organisationnel, Mentor doit être intégré à Ethicon, la division chirurgicale de J&J (sutures) ; à noter un impact probable en France, car Mentor avait acquis la division Plastie (de chirurgie esthétique) de la PME Française Pérouse, en 2007]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Alexandre Mérieux, chez BIOMÉRIEUX, comme D.G. Délégué
[Analyse : toujours, Directeur Microbiologie Industrielle (2005 - ), BIOMÉRIEUX HQ, Administrateur (2004 - ), SILLIKER GROUP CORPORATION, France et USA (1999 - 2004) ; Né en 1974, DEUG (Biologie, Lyon I), Gestion (Montréal) ; il est le troisième et dernier fils héritier d'Alain Mérieux, 70 ans, après le décès fin 2006 de Christophe Mérieux suite à un arrêt cardiaque, 10 ans après son frère Rodolphe décédé dans un crash d' avion]

* Vincent Berny, chez JANSSEN-CILAG France, comme Quality & Compliance Manager Val de Reuil
[Analyse : auparavant, HAUPT PHARMA France, Business Development Manager Livron, puis Head of Customer Service (2004 - 2008), HAUPT PHARMA France, Responsable Validation et Change Control (2002 - 2004), HAUPT PHARMA France, Pharmacien, Contrôle et Assurance Qualité (2001 - 2002), PIERRE FABRE, Assistant Assurance Qualité (2001) ; Pharmacie (Docteur)]

* Guy Eiferman, chez MERCK SHARP & DOME France, comme Président, et Europe, Senior Vice-Président (en remplacement de Michel Vounatsos, promu chez MERCK SHARP & DOME- CHIBRET Chine, comme Président)
[Analyse : auparavant, MERCK SHARP & DOME HQ (USA), Vice President & General Manager, Merck/Schering Plough Partnership, Europe/Middle East/Africa (2001 - ), MERCK SHARP & DOME HQ (USA), Executive Director, Worldwide Marketing, Cholesterol Products (1999 - 2001), MERCK SHARP & DOME- CHIBRET France, Directeur Opérations Marketing (1998 – 1999), MERCK SHARP & DOME- CHIBRET France, Directeur Opérations Division Génériques (1996 - 1997), MERCK SHARP & DOME- CHIBRET France, Directeur, Market Research & Strategic Planning (1994 – 1995), MERCK SHARP & DOME HQ (USA), Director, Business Development Europe (1992 – 1993), MERCK SHARP & DOME- CHIBRET France, Directeur Management Information System (1988 – 1991), BOSSARD, Consultant (1984 – 1988) ; Centrale Paris (1982), Sciences Po (Eco-Fi) 1983]

* Jean-Yves Pavée, chez ABBOTT International, comme Vice-Président Europe du Sud
[Analyse : auparavant, ABBOTT France, P.-D.G. (2004 - 2008), ABBOTT Belgique, Président ( - 2004), ABBOTT Irlande, Président, ABBOTT PHARMA France, Directeur Division Hôpital (1997 - ), ABBOTT PHARMA Europe, Directeur Commercial (1997), ABBOTT PHARMA HQ (USA), Business Development Manager ( - 1996), ABBOTT PHARMA France, Division Hôpital, Chef de Produits, (1992 - ), AGUETTANT, Manager Europe (1986 - 1992) ; Né en 1963 (estim.), Sup de Co (Angers, 1985), ISA (1991)]

* Laurent Kirsch, chez ABBOTT France, comme P.-D.G.
[Analyse : auparavant, ABBOTT Belgique, P.-D.G. (2006 - 2008), ABBOTT Italie, Directeur Division Primary Care (2004 - 2006), ABBOTT PHARMA Europe, Directeur Commercial (2003- 2004), SCHERING PLOUGH France, Directeur B.U. Immunologie (2001 - 2003), SCHERING PLOUGH France, Chef de Produit (1999 - 2001), DELOITTE & TOUCHE France, Auditeur Financier (1991 - 1993) ; MBA (ICHEC, Bruxelles)]

Relation Client

* Hausses sensibles des tarifs des complémentaires en 2009
[Analyse : la hausse est estimé à environ 4% en moyenne pour les mutuelles et les assureurs privés, en réponse au prélèvement (exceptionnel?) de € 1 Milliard inscrit à la LFSS 2009 ; 35 Millions de Français sont couverts individuellement (indirectement, moins souvent directement) et 20 Millions par un contrat collectif (le plus souvent par l'employeur), ce qui marque d'obligatoire la dimension facultative de la souscription... avec une certaine concurrence notamment par les prix, d'où communication édulcorante (chaque année 20 % des clients individuels change de complémentaire), dans un contexte global d'augmentation insidieuse des prélèvements et de transferts de la Sécu vers les complémentaires]

Internet en Santé

Parler en famille : sports de santé, tabac, drogues, alcoolisme, suicide 
[Analyse : un site perso sympathique (un graphisme amateur, mais un contenu de valeur librement partagé et très utile pour les enseignants ou parents concernés), par un médecin prosélyte (et un peu idéaliste) le Prof. François Besançon, praticien AP-HP à la retraite et membre de la fameuse association 1901 des Médecins Maître Toile (recommandée par ailleurs) ; au menu, sports (recentrer sur les sports de santé et le développement durable des sportifs), tabac, cannabis, autres drogues, alcoolisme, suicide (que peut faire chacun, sans usurper le rôle des professionnels ?, que disent les sondages ?) ; à noter l'auteur a aussi écrit un livre sur le sujet en 2006 intitulé «Drogues, alcool : en parler en famille» (InterEditions, 17 €)]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* Les données clés de la Sécurité Sociale en 2007 : les tendances inexorables, supérieures à celle de la démographie, se poursuivent
[Analyse : un document intéressant (austère) qui marque les masses financières gérées par la Sécu (pas seulement en Santé), les indicateurs de performances (qualité de service, accueils, délais de traitement, coûts  de gestion, dématérialisation, exécution des plans d'action), avec comme toujours priorité à la qualité des services (sondages obligent) et médiocres ratios de gestion (emploi territorial oblige) ; à noter par ailleurs que le nombre symbolique de 10 Millions de personnes en ALD a été atteint (comme prévu) en raison d'une plus grande espérance de vie pour les malades, du développement des diagnostics précoces ; trois groupes de pathologies (sur une trentaine d'ALD) totalisent plus de 5.7 Millions de malades, soit 70 %, et représentent les 3 quarts de la croissance (en volume !) : les maladies cardiovasculaires (2.6 Millions), les  cancers (1.6 Million) et le diabète (1.5 Million)... les faits sont incontournables, les actions hésitantes, au moment où la crise économique crée un effet de ciseaux (moindres rentrées de cotisations pour la Sécurité Sociale, à dépenses budgétées inchangées pour un déficit passant de € 10.5 Milliards dans la LFSS 2009 à une estimation probable de € 15 à 20 Milliards)]
                   + Février 2009 : l'État concède que le déficit de la Sécu en 2009 doit atteindre "presque € 15 Milliards" (essentiellement pour de moindres rentrées de cotisations)

* Près de 3 Français sur 5 sont aujourd'hui connectés à Internet, qui constitue la première source d'information sur la Santé 
[Analyse : 58 % des Français dispose d'une connexion à Internet (+ 6 points par rapport à 2007), quasiment toujours avec le haut débit selon une étude du CREDOC ; ce nouveau cap franchi s'accompagne d'un changement dans les comportement d'achat des Français puisque plus de la moitié des ordinateurs acquis en 2008 a été pour la première fois des portables (du netbook au 17 pouces transportable de la maison) ; près d'un Français sur deux a par lui-même recherché ou reçu de l'information sur la santé l'an dernier et deux tiers d'entre eux ont jugé que cette information les a aidés à mieux gérer leur santé... un constat à mettre hélas en parallèle avec les débuts médiocres du libre accès pour l'automédication, faute de communication spécifique pour un marché à créer]

Gadgets de l’e-humain

* Rien que pour vos yeux (fatigués), EYEDEFENDER
[Analyse : non, ce n'est pas une promo pour un film ancien de James Bond, mais plutôt un (petit) freeware qui pense à vos yeux fatigués par de longues heures devant écran et peut prévenir l'apparition du syndrome de vision informatique (SVI) qui se manifeste par des yeux irrités, une sècheresse lacrymale, des difficultés à fixer un objet et bien sûr des maux de tête... à intervalle régulier s'affiche à l'écran des pop-ups invitant à reposer ses yeux, en arrêtant la session un moment, en pratiquant un temps de gymnastique oculaire, en plaçant papiers à lire et écran à la même distance, en maintenant une distance minimale entre yeux et écran de 60 cm (ou 1.5 fois la diagonale) ; note : si vous êtes (légitimement) inquiet pour vos chères têtes blondes, alors le logiciel similaire (avec contrôle parental) EYE RELAX peut vous intéresser]

Divers

Prix Empreintes 2008 : les 2 grand Prix soignent l'humour 
[Analyse : faut-il le souligner... les jurés des prix Empreintes 2008 ont en ces temps difficiles pour les agences de communication en Pharma privilégié, à juste titre, l'audace des annonceurs associée à la créativité de leurs partenaires (le meilleur cocktail, de tous temps), et aussi l'humour ravageur décalé («djeuns») ; les 12ème Prix Empreintes (présentés par des comédiens en mal de répétition générale!), ont attribué le Grand Prix 2008 à la campagne NicoMarket (film Internet, aujourd'hui fermé) commandée par la Commission Européenne (annonceur audacieux), réalisée par l'agence Ligaris et portant sur un sujet de santé qui concerne particulièrement les jeunes : le tabac ; NicoMarket c'est, selon Frédéric Pouzet, D.G. Ligaris, 8 films en 23 langues pour un coût de production de l'ordre de 150 K€ et un budget global de l'ordre de € 1 Million, présentant les «vertus» du tabac sous la forme d'une parodie tendance de sites de e-commerce avec des faux produits : NicoClean, la nouvelle crème de jour enrichie aux extraits de tabac, NicoTeeth le premier dentifrice au concentré de goudrons et de nicotine, NicoBreeze le secret des ambiances enfumées, Nicovox au concentré de goudron... à fuir... non sans avoir cliqué sur le lien produit qui sagement redirige vers www.help-eu.com ; le Prix spécial du jury est également allé à l'humour pour des sketches par CLM BBDO, commandités par le Ministère de la Santé visant à stimuler les vocations et à permettre un meilleur recrutement à l'hôpital ("si c'était si simple... 200 000 emplois") ; côté Industrie, beaucoup de déception (campagne de lancement d'un médicament de prescription : pas de gagnant!), sauf pour Mérial (J.V. MSD-Sanofi) et une série confondante de spots par Jump Santé / TBWA en faveur de FrontLine Combo anti-puces et anti-tiques animaux de compagnie]

 

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017