NEWS 
AVRIL 2005

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Avril 2005

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* PFIZER lance un plan de restructuration de US$ 5 à 6 Milliards sur 3 ans, pour des économies annuelles visées de US$ 4 Milliards de dollars à partir de 2008
[Analyse : le groupe fait face à «des temps difficiles» suite au retrait du Bextra (dans le sillage du Vioxx) ; sont visés la productivité de la R&D, la rationalisation des sites de production et les fonctions achat ; en France, les sites de Val de Rueil (284 personnes) et d'Angers (225 personnes) seraient vendus, les effectifs commerciaux ne seraient pas changés (1200 visiteurs médicaux sur 5000 salariés), sauf contrainte extérieure liée à la "charte", l'organisation serait redéployée (nouvelle «organisation paneuropéenne» de Pfizer : redistribution des fonctions commerciales, notamment vers les clientèles émergentes : caisses d'assurance-maladie, régions, pharmaciens d'officine ou pharmaciens hospitaliers)]

* L'INDE s'aligne sur les normes internationales avec une nouvelle loi sur les brevets
[Analyse : enfin, le parlement Indien a entériné un projet vieux de plus de 15 ans et corrigé une aberration protectionniste ; le pays restera, malgré les inquiétudes des ONG, une source majeure de production de génériques pour les pays en développement, notamment dans la liste des médicaments essentiels de l'OMS ; effet rétro-actif très partiel : pour les médicaments brevetés entre 1995 et 2005, leur copie pourra continuer, à condition que des royalties (non précisées) soient payées aux détenteurs des brevets ; un enjeu majeur pour CIPLA, RANBAXY ou DR REDDY'S, qui dépensent en R&D 6 à 7 % du C.A. ; à noter que parallèlement la France s'est alignée, elle, sur le droit Européen, ce qui a fait tomber certaines protections jugées artificielles (extensions de gammes), d'où fragilisation de certaines entreprises Françaises, comme FOURNIER (cédée à SOLVAY) ou NEGMA]

* SANOFI-AVENTIS va lancer en 2006 un antipaludéen à 1 US$ la boîte
[Analyse : Sanofi-Aventis s'allie à la fondation Drugs for Neglected Diseases Initiative (DNDI), créée en 2003 par Médecins sans frontières et Pasteur, pour commercialiser ACT, un nouveau médicament contre le paludisme à prix modique (le Coartem de Novartis, coûterait US$ 2.50) ; le médicament est une association fixe de 2 molécules bien connues, l'artésunate et l'amodiaquine, très efficace à raison de 2 comprimés par jour pendant 3 jours seulement ; Sanofi-Aventis doit fabriquer et commercialiser le produit développé par DNDI pour un coût de € 7 millions par an... un geste à saluer, pour un fléau qui touche 500 Millions de personnes par an et tue 5.000 personnes par jour]
                      + Février 2007 : lancement effectif, via les ONG

* BOOTS, en difficulté, met en vente au mieux disant son activité OTC
[Analyse : les produits d'automédication constituent un des 2 métiers de Boots, le second étant la distribution-dispensation par des chaînes de pharmacies propriétaires ; sont concernées les marques phares comme Strepsils, l'analgésique AINS Nurofen et la gamme anti-acnéique Clearasil (achetée en 2000 à Procter & Gamble pour US$ 340 Millions), pour un C.A. total de £ 505 Millions et des bénéfices de £ 81 Millions en 2004 ; un mandat de vente a été confié au banquier d'affaires Goldman Sachs pour en tirer £ 1.0 à 1.2 Milliard (€ 1.4 à 1.7 Milliard, soit plus de 2 fois le CA) ; rappel, en 1997, Boots avait cédé ses médicaments de prescription à l'Allemand BASF, lui-même repris en 2001 par Abbott ; sur le plan stratégique, il faut noter la nécessité d'une activité éthique pour une OTC pérenne, via les switches, ou alors, multiplier les accords de partenariats, comme le fait P & G, ce que Boots n'avait pas fait ou pu faire... parmi les acheteurs putatifs : GSK, Bayer, J&J]

Politique et économie de la Santé

* Vote final de la Loi Française sur la fin de vie
[Analyse : à la suite de l'affaire Vincent Humbert, la Loi adoptée autorise, non l'euthanasie, mais l'arrêt des traitements par «obstination déraisonnable» ; le travail parlementaire constitue une «avancée importante donnant des repères indispensables» selon la Société française d'accompagnement et de soins palliatifs (Sfap) et la Société française d'évaluation et de traitement de la douleur (Setd) ; au-delà, la Belgique, après la Hollande, a partiellement dépénalisé l’euthanasie : un kit, composé de Penthotal et de Norcuron, vient d'être commercialisé en Pharmacie, pour € 60 (accessible au seul médecin traitant, pour administration à domicile des seuls patients «affligés d'une souffrance physique ou psychique constante et insupportable des suites d'une affection accidentelle ou pathologique incurable et se trouvant dans une situation médicale sans issue»... France-Belgique : plus que des nuances ?)]

* Inégalité pour les dépenses de Santé, selon la catégorie socioprofessionnelle
[Analyse : selon un rapport de la DREES (en opposition avec des études partielles de l'IRDES), les dépenses totales de santé, à structure d'âge et de sexe comparables, sont les plus élevées pour les personnes issues de ménages dont la personne de référence est ouvrier non qualifié (+ 18 % par rapport à la moyenne) et chez les employés (+ 7 %) ; a contrario, les dépenses sont les plus faibles chez les cadres et professions intermédiaires (- 9 %) ; il apparaît que (1) les ouvriers non qualifiés ont des dépenses d'hospitalisation supérieures de 42 % a la moyenne, alors que les cadres et professions intermédiaires dépensent respectivement 21 et 20 % de moins, (2) dans les milieux modestes, les comportements à risques sont plus fréquents, induisant des pathologies plus graves et coûteuses, (3) les cadres privilégient le soin de ville (+ 16 % par rapport aux ouvriers) et recourent plus souvent aux spécialistes, (4) les personnes bénéficiant d'une complémentaire dépensent en ambulatoire 29 % de plus que celles qui n'en ont pas (40 % de plus, pour les seuls spécialistes)]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par SHIRE de TKT (une Biotech Américaine, Transkaryotic Therapies) pour US$ 1.6 Milliard, soit 37 US $ par action et un multiple non calculable
[Analyse :  un bonus de 22 % par rapport au cours de clôture ; TKT a un C.A. total de US$ 78 Millions en 2004 et une perte nette de US$ 66 Millions, avec 2 produits commercialisés, Replagal pour le traitement de la maladie (rare) de Fabry (US$ 77 millions de CA en 2004) et une érythropoïétine, Dynepo, qui devrait être lancé courant 2006 en Europe ; Shire est le 3ème labo Britannique et son médicament vedette est en difficulté... à l'annonce de l'acquisition, son cours perdait 8% à la bourse de Londres]

* Acquisition par IRDI-ICSO de l'activité de maintien à domicile de MEDIDEP, pour € 20.6 Millions, soit à peine 70% du C.A.
[Analyse : recentrage sur son métier de base (la prise en charge de personnes âgées), réduction de la dette pour Medidep, et aussi déception envers un marché dont on avait prédit des monts et merveilles ... indépendamment de l'opération du Lundi de Pentecôte ; parallèlement, les fonds d'investissement, Lyxor Asset Management, contrôlé par la Société Générale, FMR Corp et Fidelity International Limited, ont franchi en hausse le seuil des 10 % du capital de Medidep, détenue par ORPEA à hauteur de 30%]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Sabine Dandiguian, chez JANSSEN-CILAG France (J&J), comme P.-D.G. 
[Analyse : auparavant, JANSSEN-CILAG Belgique (J&J), P.-D.G. (2004 - 2005); ORTHO-BIOTECH (J&J) France, P.-D.G. (2002 - 2003); JANSSEN-CILAG France (J&J), Directrice Exécutive Neurosciences (2001 - 2002); JANSSEN-CILAG France (J&J), Directrice Marketing Médecine Interne (1996 - 2001); SYNTHÉLABO France, Directrice Marketing Cardiologie (1994 - 1996); SYNTHÉLABO France, Déléguée médicale, puis Chef de produit (1992 - 1994); DELALANDE HQ, Manager Contrôle de Gestion, puis Directrice des Opérations filiales ( - 1992); Née en 1961; Sup de Co Paris 1983]

* Paolo De Angeli, chez CHIESI France, comme P.-D.G. 
[Analyse : fonction temporaire ; parallèlement, CHIESI HQ (Italie), General Manager International (2000 - );  CHIESI France, P.-D.G. ( - 1999); Né en 1948]

* Thierry Plouvier, chez ORGANON France, comme Président du Directoire 
[Analyse : auparavant, CHIESI France, P.-D.G. (1999 - 2005); SMITHKLINE BEECHAM BIOLOGICALS Belgique, Vice President Immunotherapy (1998 - 1999); FOURNIER France et DEBAT (FOURNIER), D.G. (1997 - 1998); DEBAT (FOURNIER), D.G. (1995 - 1997); GENENTECH France, Directeur Marketing Europe (1994 - 1995); LILLY (ELI LILLY) Europe, Directeur Business Development (1993 - 1994); LILLY (ELI LILLY) Bénélux, Directeur Commercial (1991 - 1993); LILLY (ELI LILLY) Europe, Chef de Produit International (1990 - 1991); LILLY (ELI LILLY) France, Directeur des Ventes (1989 - 1990); LILLY (ELI LILLY) France, Chargé d'Études (1988); LILLY (ELI LILLY) USA, Visiteur Médical, Chef de Produit (1986 - 1988); Né en 1958, Médecine, MBA Stanford]

* Sébastien Lucot, chez BIODERMA, comme D.G. Groupe 
[Analyse : auparavant, LABORATOIRES BIODERMA, D.G. (2002 - 2005); CONVATEC France (B.M.S.), Directeur zone France-Afrique-Moyen-Orient (2000 - 2001); VIRBAC USA, Vice-Président de la division Éthique (1998 - 2000); VIRBAC Australie, Manager Affaires Réglementaires (1992 - 1998); Né en 1967 (estim.); Vétérinaire (Docteur, Maisons-Alfort), ISA]

Relation Client

* Discrimination à l'embauche : les plus de 50 ans,  selon 2 études effectuées par testing du professeur J.F. Amadieu, un expert universitaire à Paris I
[Analyse : la première sur des CV similaires (en réponse à la même offre d'emploi), mais différant par une caractéristique, a montré qu'un candidat Handicapé recevait 15 fois moins de réponses positives qu’un candidat de référence, un homme d’origine Marocaine 5 fois moins, un candidat de 50 ans près de 4 fois moins, un homme au visage disgracieux ou encore un candidat habitant un quartier sensible recevaient également moins de convocations à un entretien d’embauche ; la seconde étude, à nouveau sur des CV différenciés, puis sur des entretiens réels (par des acteurs professionnels) a confirmé la première et a montré qu'à la suite de l'entretien, l'écart s'accentuait encore plus : 3 fois moins d'offres pour le candidat plus âgé, l'origine "Maghrébine" ou l'obèse... Plus : http://cergors.univ-paris1.fr, onglet "Observatoire des discriminations"]

* Acquisition par IBM d'ASCENTIAL pour US$ 1.1 Milliard, soit près de 4 fois le CA 2004 (US$ 272 Millions, +46%)
[Analyse : Ascential détient dans son portefeuille d'activités une pépite appelée Datastage, un outil d'ETL (extraction, transformation, loading) intéressant dans le cas -banal- de bases de données hétérogènes ; la stratégie d'IBM de fournisseur de solutions se confirme, notamment pour la R&D pharma ; cependant, la concurrence fournit déjà des ETL, que ce soit dans le cadre de bases de données (par exemple, Oracle 10g) ou bien dans celui du CRM (Siebel), sans oublier la solution "best of breed" d'Informatica]

* Acquisition par le Californien ADOBE de MACROMEDIA pour US$ pour 3.4 Milliards par échange d'actions (soit 8.5 fois le C.A.)
[Analyse : une grosse opération financière dans un marché du logiciel et des services informatiques en pleine effervescence après les opérations Veritas/Symantec, PeopleSoft/Oracle, ou Ascential/IBM ; Adobe, fondé en 1982, leader mondial du logiciel graphique, qui vend déjà Photoshop (traitement de photos), Acrobat (documents PDF), Illustrator (dessin assisté par ordinateur), GoLive, InDesign, ajoute à son portefeuille : Dreamweaver (développement de sites Internet), Flash (animations Web), Fireworks (création numérique d'images) ; après la fin de l'OPE, les actionnaires de l'ex-Macromedia totaliseront 18% du nouveau groupe ; pro-forma, le groupe réunira près de 5 500 employés pour un C.A. cumulé de près de US$ 2.1 Milliards ; l'enjeu est d'une part de pouvoir répondre à la demande d'applications grand public de création et de distribution de documents enrichies en son et en vidéo grâce aux atouts de Flash, et d'autre part de se préparer à l'émergence de ce même affichage sur les téléphones mobiles, les PDA et les Smartphones... un énorme travail d'harmonisation des produits fait face aux développeurs]

Internet en Santé

Allodoc.com , site de réseau Médecin-Patients-Biologiste-Hospitaliers : convivialité, utilité, sécurité
[Analyse : un site réussi, créé en Décembre 2002, sur un projet opérationnel (il y en a d'autres) de DMP ; actuellement 45 000 patients sont en ligne, mais le recrutement a été arrêté dans l'attente des décrets d'application sur le Dossier Médical Personnel (3 mois de retard) ; le site est "carré", mais convivial et très ergonomique et comprend des utilitaires (interactions, Vidal, table de diagnostics, équivalents génériques); 20 secondes sont nécessaires pour une FSE par un médecin, 4-5 secondes pour un transfert de données d'un logiciel type Axilog et quelques minutes pour un nouveau "DMP" (partagé) qu'un patient peut lui-même initier ; l'expérience est particulièrement développée dans la ville de La Celle Saint Cloud, en banlieue de Paris]

* MAD : Locapharm propose une communication conviviale sur le Maintien à domicile
[Analyse : de nouveaux outils d’aide à la vente pour inciter les seniors à s’équiper en solutions MAD chez le pharmacien ; un mix Internet-agences locales (52) ; un site Web très orienté clients (finaux et professionnels]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* Pharmacies : 2 fois plus de SEL (Société d'Exercice Libéral) en 2004 en France
[Analyse : en 4 ans, leur nombre est passé de 336 à 1465, soit 6.6% des officines, avec des pics de 16% dans certaines régions (exercice en commun) ; en 7 ans, si le nombre de pharmacies est resté stable à environ 22000, la profession a beaucoup changé : 24% avec un seul titulaire (au lien de 33.4%), 31.4% avec plus de 3 titulaires (au lieu de 21%) ; par ailleurs, la profession, comme chez les médecins, se féminise (65% du total) et l'Ordre va segmenter en 2005 ses structures par filière avec une nouvelle section H (Hospitaliers) et un transfert des Industriels en section C et des distributeurs en gros en B ; beaucoup de pression structurelle sur l'officine dans les 10 dernières années : l'informatisation des flux, le tiers payant, les 35 heures, la baisse des marges fixées par l'État sur les médicaments remboursables, les groupements, la sortie de la réserve hospitalière ; tendance future: les mini-réseaux de 5 à 10 SEL (exemple : Phylé) pour sous-traiter à un tiers la gestion ainsi mise en commun des officines, sans (pour l'instant... cf. les SELAS) de changement capitalistique ; enjeux futurs : un maillage très dense, avec une croix verte pour 2.700 habitants, contre une pour 3.800 en Allemagne et une pour 4.700 au Royaume-Uni, soit 40% de pharmacies de trop à Paris (qui "vivotent") et 20% de trop en France, toutes les pharmacies ayant 85% du portefeuille commun, empêchant la différenciation commerciale et... en point d'interrogation, le contenu et l'évolution de la loi Murcef de 2001] 

Gadgets de l’e-humain

* JYBE de ADVANCE REALITY, nouveau plug-in gratuit de MSInternet Explorer et de Firefox, pour la co-navigation
[Analyse : intéressante innovation que l'on aimerait voir intégrer directement à ces navigateurs et en Français... et avec une version professionnelle sécurisée ; un très utile outil pédagogique ou ludique qui permet de naviguer à 2 Internautes distants (ou plus) sur le même site, en simultané ; guider un néophyte sur un site, faire du cyber-tourisme en groupe, avec une possibilité additionnelle de "chat" entre connectés de la session ; petits défauts : la sécurité (la session se fait d'après un nom unique... en choisir un qui soit compliqué et long) et limité à Windows XP, 2000 et Linux, sous IE6]

Divers

* Nouvelle norme Wi-Fi avec un débit maximum de 100 Mbits/s, le 802.11n
[Analyse : la version précédente, 802.11g, pas encore déployée, permet 54 Mbits/s (le WiMax, 802.16e, est un peu différent avec un débit similaire, mais une plus grande portée, jusqu'à 10 km, ce qui en fait un atout pour de la diffusion de l'Internet à Haut débit pour les collectivités locales); cette nouvelle norme 802.11n devrait être labellisée en Novembre 2006, pour un déploiement en 2007 ; l'informatique sans fil est décidément un des grands enjeux de demain, notamment pour le grand public (des questions de sécurité reste à régler pour le secteur professionnel), avec à la clé, la convergence domestique : par exemple, regarder sur son grand écran TV plat ou via un vidéo-projecteur, un film en haute définition lu par son ordinateur situé dans une autre pièce n'est pas utopique... prochaine étape : envoyer un e-mail depuis son bureau à son ordinateur à la maison, qui donne les instructions de cuisson au four]

* Décès à 69 ans d'André Truong, un des pères de la Micro-informatique, et infatigable inventeur d'origine Vietnamienne, arrivé en France à 14 ans en 1950
[Analyse : en Mai 1973 est apparu le Micral, premier micro-ordinateur, et ancêtre du PC et du Mac, conçu sur une architecture Intel 8008 cadencé à 500 KHz et une mémoire de type Mos de 16 Ko]

* Commémoration, le 18 Avril, du Cinquantième anniversaire de la disparition d'Albert Einstein et, en 2005, du centenaire de l'énoncé de la relativité restreinte
[Analyse : en 1905, le génial physicien, Albert Einstein, alors âgé de 26 ans, a publié 5 articles, établissant l'existence d'un quantum d'énergie lumineuse (photon), la théorie de la relativité restreinte, la mécanique statique, et l'équivalence de la masse (m) et de l'énergie (E) avec la formule désormais célèbre: E = mc2, c étant la vitesse de la lumière dans le vide... ils ont radicalement changé la perception planétaire du temps, de l'espace, de la lumière et de la matière ; outre le génie scientifique (et la relativité générale 10 ans plus tard), le Prix Nobel de Physique de 1921 symbolise également philosophie, tolérance, paix et humanité, avec une part d'excentricité et de moquerie espiègle]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017