NEWS 
AOÛT 2007

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Août 2007

Les évènements du mois de  PHARMACLIENT.NET

Stratégie Pharma

* Nombreuses pertes de brevets en France en 2007 : une manne pour les génériqueurs, «coureurs opportunistes» pour chaque transfert
[Analyse : en 2007, les pertes de brevet en France devraient représenter un CA de € 760 Millions ; déjà passés, l'antiémétique Zophren (ondansetron) de GSK et l'antifongique Triflucan (fluconazole) de Pfizer, en Mars, l'IEC Cibacene (benazepril) de Novartis en Juin, les antibiotiques sous-licence Oroken (cefixime) et Orelox (cefpodoxime, avec un CA de plus de € 100 Millions) de Sanofi-Aventis, en Juillet, les antifongiques Lamisil (terbinafine) de Novartis (€ 82 Millions) et Loceryl (amorolfine) de Galderma, l'inhibiteur calcique Amlor (amlodipine) de Pfizer (€ 125 Millions) en Août... et futurs immédiats (d'ici fin 2007), le neuroleptique Risperdal (risperidone) de J&J et l'antiulcéreux Ogast/Lanzor (Lansoprazole) de Takeda (co-marketé avec Sanofi-Aventis), et en 2008 l'antidépresseur Effexor de Wyeth, l'anticancéreux Casodex d'AstraZeneca, les hypolipémiants Lescol et Fractal, co-marketés par Novartis et Pierre Fabre, et enfin le Subutex (sevrage des drogués) de Schering-Plough, jusque-là épargné par décision gouvernementale ; selon la filiale de Teva, en France entre 2008 et 2012, € 4.3 Milliards de CA seront ouverts (offerts) aux génériqueurs... il n'existe, aujourd'hui, aucun autre secteur industriel (sans parler de l'informatique dont les rentes de situation durent des générations) pour lequel la durée effective d'un brevet est inférieure à quelques 12 ans, avant effondrement]

* Cession au prestataire GTF du veino-tonique GINKOR, dé-remboursé début 2008, par son laboratoire historique, IPSEN 
[Analyse : c'est une vente accompagnée (à crédit : € 10,5 Millions, puis des royalties non divulguées sur CA futur) pour GTF (famille Sinabian, CA total de € 40 Millions), un prestataire important de visite médicale en France, qui subit la crise de la baisse des dépenses commerciales imposées aux Laboratoires par l'État via le CEPS ; pour GTF, c'est une décision stratégique majeure : se diversifier dans la commercialisation en propre de molécules matures, avec une marque distincte, Tonipharm (CA : € 12 Millions avant Ginkor) ; le CA de Ginkor a beaucoup baissé après la diminution du taux de remboursement (de 35% à 15%) et de son prix (-15%), début 2006 (CA 2006 € 42 Millions, 2005 € 62 Millions) ; Ipsen, dans le cadre de ce recentrage sur ses produits remboursés (anticancéreux), n'a pas communiqué ses intentions concernant son autre produit historique, Tanakan, extrait lui-aussi de l'arbre Ginkgo Biloba, malgré la baisse du prix du produit de 10% mi-2007 et les mêmes risques de dé-remboursement à terme ; ensemble les 2 produits pesaient un cinquième du CA d'Ipsen]

Politique et économie de la Santé

* Mise en place par l'UNCAM et le CEPS du plan de redressement de l'Assurance Maladie 
[Analyse : les actions correctrices visent les patients et l'industrie (Pharma et diagnostics, directement par des baisses de prix, indirectement par la généralisation du concept générique contre tiers payant et par l'augmentation du taux cible de substitution du répertoire de 70% à 80% pour les officinaux en 2007 ; pour les Français : plafond journalier du forfait non remboursé, augmenté d'1 € à 4 €, par acte médical et par consultation (mais les tiers payants passent souvent à travers les mailles du filet), baisse du taux de remboursement de 60% à 50%, pour les patients ne respectant pas le parcours de soins coordonnés (médecin traitant d'abord)... dans l'attente de nouvelles mesures en discussion (franchises, TVA sociale, etc.) au programme du prochain PLFSS]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par ALCON de l'Allemand WAVELIGHT par OPA amicale, pour € 99 Millions, soit 2 fois plus que le cours de clôture
[Analyse: une opération mineure, mais située au moment où le secteur de l'ophtalmologie est en effervescence (abandon de l'OPA d'AMO sur Bausch & Lomb, possible spin-off d'Alcon par son actionnaire majoritaire Nestlé depuis 1978) ; spécialisé dans les technologies de chirurgie ophtalmique par laser, Wavelight a réalisé un CA 2006 de € 81 Millions (autant, l'année précédente) et une perte nette de € 20 Millions (fondée en 1996 à Erlangen, avec aujourd'hui 250 personnes, elle est en crise de croissance)... Alcon, le leader mondial de l'ophtalmologie affiche un CA US$ de 4.9 Milliards]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* Gilles Barbier, chez MERCK SANTÉ France, comme Directeur de la Communication
[Analyse : auparavant, PSA Peugeot Citroën, Manager communication de la Direction des Achats, puis Consultant senior (2003 - 2007), FOURNIER HQ, Directeur de la communication Interne, puis Directeur de la communication (1998 - 2003), FOURNIER HQ, Chargé des relations institutionnelles locales et régionales, puis de la communication externe (1992 - 1998), ÉTAT, Chargé de mission au Ministère du Commerce et de l'Artisanat (1990 - 1992), ÉTAT, Enseignant Chargé de Cours en Droit Constitutionnel à Paris XII (1986 - 1990) ; Né en 1958, DEA Études Politiques (1983, Dijon), Master Communication (1982, Paris XIII)]

* Thomas Beckers, chez GIBAUD (acquis fin 2006 par ÖSSUR) comme P.-D.G.
[Analyse : auparavant, ÖSSUR, Directeur Commercial et Marketing Allemagne, Autriche et Suisse (2005 - 2007), ÖSSUR, Chef de produit puis Manager Marketing pour Europe (2001 - 2005) ; début de carrière dans les secteurs bancaire et agroalimentaire ; né en 1972 (estim.), nationalité Suisse]

Relation Client

*  La HAS propose un référentiel de certification des logiciels d'aide à la prescription (LAP) pour les Médecins de ville
[Analyse : prévue par la loi du 13 août 2004, cette certification sera utile en vue d'améliorer la qualité de la prescription, de faciliter le travail du prescripteur et de favoriser la conformité réglementaire de l'ordonnance ; la HAS (qui a intégré en 2005 l'ANAES, l'organisme précédent de certification, créé avec le Plan Juppé) est en cours de réflexion pour définir le périmètre d'une certification des LAP hospitaliers, mais cela peut prendre du temps ; aucune communication n'a encore été faite sur la certification des logiciels de gestion de cabinets médicaux, et notamment leur interopérabilité, dans la cadre du DMP]
             + Septembre 2007 : réaction mitigée des éditeurs leaders (due à la résistance de leurs clients médecins) avec Eglantine et Axilog qui engageront des développements sur leurs logiciels d'ici début 2008 avant de se présenter à la procédure de certification et Cégédim qui ne souhaite pas se précipiter, compte tenu des développements lourds (72 critères à satisfaire)

Internet en Santé

ASK lance une solution innovante pour une recherche rapide et pertinente, dédiée à la santé aux USA 
[Analyse : pour s'informer sur les questions médicales, les Américains contactent de moins en moins leur médecin, 66% les obtient directement via Internet, selon le sondage 2007 Consumer Medical and Health Information, de Harris Interactive ; le média Internet dépasse également d'autres sources d'information comme la presse magazine, qui ne récolte plus que 30 % des recherches, ou la télévision (26 %) ; dans ce contexte, l'initiative du moteur de recherche Ask, baptisée Health Smart Answers (actuellement en version bêta), est importante, d'autant qu'elle opère en collaboration avec le spécialiste Healthline ; concrètement, selon les tests de Pharmaclient, le 10 Août, les résultats sont plus riches et plus pertinents qu'avec un moteur généraliste type Google : par exemple la recherche sur le mot Alzheimer génère en premier le site Alois de Pfizer, ainsi que des newsgroups, des blogs très tendance, des documentations validées... à suivre]

Chiffres Clés de Pharmaclient

* Surmorbi-mortalité confirmée des 4.5 Millions de Français en CMU-C, notamment par les ALD
[Analyse :  depuis Janvier 2000, le dispositif de la CMU offre aux Français dont les revenus sont les plus faibles la possibilité de bénéficier d'une protection maladie complémentaire, la CMU-C (via les CNAMS ou les mutuelles ou les assurances privées) et 4.5 Millions de Français en bénéficient ; mais leur état de santé est bien moins bon que le reste de la population : le ratio de survenue d'une ALD (affection de longue durée) potentiellement plus morbide, est 1.8 fois plus important et l'augmentation de la prévalence dans ces populations déshéritées concerne notamment la tuberculose, les maladies chroniques du foie (cirrhoses par l'alcool), les cancers des voies aéro-digestives supérieures (tabac), et les maladies psychiatriques graves ; le taux de décès annuel est ainsi de 2.5 % parmi les bénéficiaires de la CMU-C en ALD30, alors qu'à structure d'âge et de sexe identique, il est de 1.8 % dans le reste de la population en ALD30]

Gadgets de l’e-humain

* Le papier électronique se développe avec... la parole 
[Analyse : des chercheurs de la Mid Sweden University ont réussi à développer un papier pour panneau d'affichage capable d'émettre des sons quand on le touche ; le prototype utilise des encres conductrices sensibles à la pression : après un contact, l'encre relaie l'information à un ordinateur qui contient des fichiers pré-enregistrés, retransmis via des haut-parleurs imprimés en strates pour former un diaphragme... Astucieux et séduisant, notamment pour des petits panneaux de pub sur des produits familiers ; prototype (cher à fabriquer) certes, mais le papier électronique sans parole (et en couleurs) est déjà une réalité marchande : le journal économique Les Échos propose l'intégralité des
articles du jour dès 6 heures du matin (plus les archives et d'autres services) pour 650 € par an, y compris le lecteur, sous la forme d'une (petite) ardoise de papier électronique, baptisée e-Reader (176 grammes, épaisseur 8 mm, hauteur 19 cm, largeur 12 cm, via une connexion USB avec votre PC)... donc déjà une réalité, réservée encore aux consommateurs pionniers (le prix, le confort relatif)

* LG et Philips dévoilent le premier papier électronique couleur flexible
[Analyse : encore un prototype, mais ici en phase pré-industrielle sous la forme d'un écran couleur flexible de 14.1 pouces de diagonale affichant jusqu'à 4 096 couleurs, 0.3 millimètre d'épaisseur, fondé sur la technologie d'encre électronique de la société E-Ink ; par rapport aux écrans classiques (qui affichent des millions de pixels couleurs bien contrastées), légèreté, compacité et autonomie (très faible consommation électrique), des arguments majeurs au moins pour les utilisations nomades (informations éphémères, fichiers bureautiques simples)... une réalité proche dans le temps puisqu'un concurrent, Plastic Logic, annonce une première commercialisation de son propre écran, en 2008, mais attention à la concurrence des nouveaux écrans classiques, également très fins, type OLED, SED, et à la possibilité d'actualiser les pages avec une puce RFID ou avec le WiMax... une révolution en marche (les applications ne manquent pas : journaux, publicité, affichage public, livres, GPS, document PDF ou présentation PowerPoint, e-mails à archiver...)]

Divers

* SICKO, nouveau film protestataire de Michael Moore sur le système de Santé et l’Assurance Maladie Américains, livrés au secteur privé
[Analyse : la sortie officielle est pour Mercredi 5 Septembre, mais le film est disponible sur Internet depuis des mois ; le réalisateur est sans aucun doute un cinéaste talentueux et qui veut convaincre (d'abord contre les armes en vente libre aux USA avec "Bowling for Columbine", puis contre le Président Bush avec "Fahrenheit 9-11" au moment de sa réélection), même si, vus de France, ces 2 films, présentés comme documentaires, étaient par trop manichéens, trop caricaturaux, pour refléter une réalité par essence complexe. Ici, la charge contre le système de Santé Américain est tout aussi outrancière : suggérer que 47 millions de citoyens US, qui n'ont aucune couverture médicale, sont abandonnés à la mort sans traitement est tout simplement faux et insupportable, parsemer le récit d'exemples de dysfonctionnements majeurs à partir de témoignages spontanés (60 000), relève de la démagogie et de la manipulation, et par contraste, présenter d'autres systèmes (Canada, UK, France, Cuba) comme des réussites (20 minutes sur un total de 120 sont consacrés au «modèle» Français) est risible de partialité, de méconnaissance... A voir pour mesurer l'impact cinématographique (notamment la scène «Combien coûte un doigt ?»), pour vous faire votre opinion et témoigner objectivement auprès de votre entourage, si vous pensez que c'est utile]

* Le Garde-mots: un dico-blog poétique et subjectif, par Alain Horvilleur
[Analyse : comment préserver le langage à l'heure où l'image est reine, où tout se précipite? en créant un blog, peut-être, dédié au plaisir des mots, à leur sonorité et à leur sens ; une vraie bonne idée d'un passionné du Verbe, qui s'est lancé à l'assaut d'Internet, mû par le sentiment «qu'il faut sauver la langue Française et que toute pierre, même perdue dans l'immensité de l'édifice, est essentielle» ; l'explication apportée par ce bloggeur imaginatif est étymologique, scientifique, poétique, et illustrée par des dessins ou des citations, et bien sûr, comme pour tout outil du Web 2.0, vous pouvez participer, commenter ; du mot "quorum" à "obsolescence" en passant par "Chambord" et "révolte", tous les thèmes sont abordés, et parmi les récents, on savoure pour la fin d'Été de la Pharma, "digression", "dyslexique" (devenir) et "loup garou" !]

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017