NEWS 
AOÛT 2003

   

Clic rapide ! Retour News du Mois Retour Moteur de Recherche Retour Accueil du Site

 

 

NEWS   Août 2003

Les évènements du mois de Pharmaclient.net

Stratégie Pharma

* Les groupes Pharmaceutiques gagnent 2 FOIS plus avec les molécules licenciées en fin de phase III qu'avec celles de leur propre R&D, d'après Mercer Management Consulting
[Analyse : bien sûr avec la R&D interne, les ratios de marge sont plus élevés, mais le cash flow net cumulé si important pour les actionnaires et comme outil stratégique est bien moindre en raison de la croissance exponentielle des coûts de développement et du temps d'immobilisation financière avant mise sur le marché; cette étude va à l'encontre des idées reçues, mais elle explique la gourmandise de plus en plus grande des Sociétés biotech lorsqu'elles ont une molécule qui atteint la phase III ; certains voudraient y voir une mutation de la substance des groupes Pharma, restreinte au Marketing-Développement, mais c'est à courte vue, la Recherche étant primordiale, y compris pour une bonne politique de licence ; d'autres poussent à des spin-off partiels ou à l'éclatement des structures lourdes qui sont plus porteurs de création de valeur]

* L'Irlandais ELAN estime sa survie menacée
[Analyse : Elan cumule une dette de US$ 2.6 Milliards, doit rembourser un emprunt obligataire de US$ 800 Millions avant fin 2003, et fait l'objet d'une enquête de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine]

* CENTERPULSE : Smith & Nephew se retire de l'OPA après une nouvelle offre haussière de Zimmer à US$ 4.53 Milliards
[Analyse : le conseil d'administration de Centerpulse recommande l'offre de Zimmer sans surprise ; seul facteur d'incertitude restant: la différence culturelle]

Politique et économie de la Santé

* Réforme de MEDICARE: coût US$ 400 Milliards sur 10 ans (au moins)
[Analyse : aujourd'hui, les plus de 65 ans Américains sont couverts, avec Medicare, des frais d'hospitalisation et des médicaments hospitaliers, mais pas des médicaments prescrits en ville (45% des dépenses annuelles de médicaments ou $100 Milliards) ; solutions actuelles : assurances privées, MEDICAID (indigents) ou "bas de laine" ; solution nouvelle : moyennant une cotisation annuelle nationale de US$ 35 par mois en partie fiscalement déductible, remboursement de 50% des médicaments prescrits jusqu'à un certain seuil annuel (environ $4500) et de 90% au delà d'un autre seuil (environ $6000) et de 0% entre les deux seuils ; c'est le "gap" de responsabilisation entre les petits et grands malades; la plus grande réforme de Medicare depuis 1965 (et après l'échec d'Hillary Clinton en 1993) est encore en discussion entre les Républicains (qui veulent en outre introduire la concurrence des assureurs privées ou des PPO's) et les Démocrates (qui veulent en outre permettre les exportations parallèles en provenance du Canada où les prix des Médicaments ne sont pas libres, donc plus bas) ; également, des divergences entre le Sénat et la Chambre des Représentants (niveau des seuils, niveau de la cotisation mensuelle) ; caisse de résonance pour la vieille Europe sur les mêmes sujets (couverture complémentaire, médecine à 2 vitesses, biais de recrutement des assureurs privés) ; meilleure couverture pour les Américains à comparer avec les réformes de responsabilisation en Allemagne, Italie, Espagne]
     + Vote final en Novembre: Dès 2006, 40 millions d’ Américains âgés de plus de 65 ans pourront se faire rembourser les trois quarts des médicaments prescrits par ordonnance, dans la limite de US$ 2.250 par an et moyennant un forfait de US$ 35 par mois et une franchise de US$ 250; le gap est officialisé (jusqu'à US$ 3600) et, selon la presse qui s'en émeut, il serait même impossible de souscrire une assurance complémentaire privée pour le couvrir ; de plus, le "bill" introduit un début de privatisation, notamment en mettant en concurrence le réseau public, Medicare, avec des plans de santé privés dans six villes à partir de 2010, avec l'aval de la principale association de personnes âgées des États-Unis, l'AARP, qui compte 35 millions d'adhérents et du puissant syndicat de médecins, l' AMA

* Pas de génériques pour les Groupes sans Princeps Aspirine et Paracétamol, mais certaines baisses de prix
[Analyse : les commentaires sont enflammés et contradictoires (accroc à l'accord cadre, politique industrielle protectionniste, économies substantielles grâce à un dispositif pragmatique pour des produits à prix modérés, refus de provocation de la population pour ces produits à très fort volume) ; cependant, il serait avisé de regarder l'évolution du prix de chaque produit concerné en 10 ans... le CEPS étant par nature une structure de négociation]

Fusions-Acquisitions en Santé

* Acquisition par GENZYME de SANGSTAT Medical pour US$ 600 Millions
[Analyse :  union défensive attendue: SangStat est spécialisé dans les produits de transplantation, le premier produit, Thymoglobuline, atteignant $ 77 Millions, l'opération a été mal accueillie par les analystes car dilutive]

* ABBOTT engage la scission de sa branche des produits hospitaliers par un spin-off de CA de US$ 2,5 Milliards de dollars et 14.000 personnes dans le monde
[Analyse : la nouvelle entité recevra les produits à faible marge - systèmes d'acheminement de médicaments, thérapies d'infusion, produits de soins intensifs et médicaments génériques - qui ne sont plus les moteurs de croissance d'Abbott ; le CA représente 14% du total du groupe ;  cette opération de déstructuration, si elle se concrétise avec succès (en 2004), sera sûrement un cas d'école]

* Acquisition par ZYDUS CADILA de la filiale Française de ALPHARMA (Génériqeur) pour € 5.5 Millions
[Analyse : la division Santé Humaine d'Alpharma fabrique et commercialise plus de 1100 présentations, génériques et médication familiale ; coté à la bourse de New York (NYSE : ALO), le Groupe Alpharma Inc. est d'origine Norvégienne ; en France, Zydus Cadila récupère 110 présentations commercialisées et 20 en cours d'enregistrement

* Fusion à € 1 milliard dans les implants en Suisse : SYNTHES-STRATEC rachète 3 fois le CA son compatriote MATHYS Medical, qui fabrique notamment des prothèses osseuses
[Analyse :  acquisition stratégique avec extension géographique, notamment au Japon, dans un secteur en consolidation globale (après la reprise par Zimmer du Suisse Centerpulse); le nouvel ensemble pèsera près de € 900 Millions de CA pro forma]

* SIEMENS Medical Solutions vend une filiale de matériel médical "Life Support Systems" au groupe Suédois GETINGE pour € 200 Millions, soit une fois le CA
[Analyse : les autorités de la concurrence Européenne avaient demandé que le conglomérat allemand cède cette activité avant de s'associer avec DRAGERWERK pour constituer une joint-venture dans le domaine des soins critiques ; la division LSS de Siemens vend des machines destinées à maintenir les fonctions vitales des patients en fin de vie ; Siemens Medical Solutions est le numéro 3 mondial des technologies médicales, derrière l'américain General Electric et le néerlandais Philips]

Carnet en Santé (détails dans la PHARMAGALERIE)

* William Dab, nommé au Ministère de la Santé DGS, comme Directeur Général de la Santé, est reconnu comme spécialiste de la prévention de la pollution atmosphérique et adepte des outils de type SMR et de l'épidémiologie comparative
[Analyse : ex - ÉTAT, Conseiller du Ministre de la Santé, François Mattei (UMP) pour la santé publique et la sécurité sanitaire (2002 - 2003), ÉTAT Directeur du cabinet du Directeur général de la Santé de (1999 - 2001), ÉTAT EDF-GDF, Directeur Adjoint au service des Études Médicales (1994 - 1999),  ÉTAT École Nationale de la Santé Publique, Professeur du Département environnement et santé (1990 - 1996), ÉTAT Observatoire régional de santé d'Île-de-France, État AP-HP, Interne des hôpitaux de Paris (1977 - 1984), puis Assistant des Universités et des Hôpitaux (1984 - 1986), Né à Neuilly-sur-Seine en 1953, Médecine (Docteur), Biologie Humaine (Maîtrise), Biostatistique, Informatique médicale et santé publique (Docteur es-Science), Professeur d'Hygiène et Sécurité au CNAM (Conservatoire national des Arts et Métiers)]

* Geoffrey Race, chez CareX comme D.G. et COO
[Analyse : 42 ans, il remplace Bernard Gilly, partenaire chez Sofinnova, qui reste Président du Conseil d'Administration]

* Bernard Larrouturou, au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) comme D.G.
[Analyse :  une carrière de chercheur en Mathématiques et Informatique, aucune implication en Santé, depuis 2000, administrateur, représentant de l'État au Conseil d'Administration de Renault, Né en 1958 à Clermond Ferrand, Polytechnique (Major, 1980), Ponts et Chaussées (1982)]

Relation Client

* Centres de contacts : Un marché mature… mais qui ne progresse plus beaucoup... avec des modes opératoires et organisationnels en mutation
[Analyse :  une croissance de 2.7%, bien moindre que les années précédentes pour un marché estimé à € 768 millions en 2002 (hors coûts télécoms et outsourcing) ; pour 2003, le marché devrait se contenter d’un peu plus de 30 000 nouvelles positions, contre 42 000 vendues en 2002 ; aujourd'hui, la course à l’équipement technique des centres a laissé place à la formation (42.4% des centres) et au contrôle qualité (28.6%) ; l’offre technologique n’a pas vu apparaître de réelles nouveautés, contrairement aux années 2000-2001 où l’on avait pu voir la naissance des offres IPBX, PABX-IP ou encore les ACD intelligents; si nouveautés il y a eu en 2002, elles viennent surtout de l’univers informatique au travers des e-mails, des web call centers, du VoiceXML ; côté Internet, de véritables solutions eCRM en mode ASP beaucoup plus souples d’emploi se développent ; mutation en douceur des R.H. : - Les femmes de moins de 30 ans restent majoritaires  - Le niveau d’études des télé-opérateurs reste stable avec plus de 80% des salariés ayant au moins un niveau supérieur au bac  - La stabilité des effectifs avec une hausse des contrats en CDI permet de mettre l’accent sur la formation à long terme - La formation devient un fait marquant avec plus de 42% des entreprises qui l’incluent dans leurs projets d’investissements à court terme - Un certain effort est porté sur la diversification des tâches et/ou la création de postes complémentaires de façon à lutter contre une certaine monotonie liée à l’usage du téléphone pour les télé-acteurs  - Les rémunérations moyennes restent basses et par conséquent peu attractives : 75% des conseillers gagnent moins de € 1150 par mois - Une nouvelle tendance intéressante semble émerger avec la mise en place de centres de contacts informels (plusieurs services épars en interne participent à la gestion des contacts, selon un mode opératoire précis) - 81% des centres de contacts sont internalisés, en raison principalement de décisions stratégiques ou de contraintes sociales, liées à des secrets bancaires, par exemple ; à l’instar des autres métiers de la relation client, les acteurs du marché des centres de contacts amorcent un retour sur leur core business]

Internet en Santé

* Nouveau site Internet DOLISOS , simple, bien fait
[Analyse :  réalisation par l'agence Toulousaine COULEUR CITRON: vise la séduction sympathique. Regrets : pas de recherche de spécificité par rapport à l'autre site pour l'homéopathie: Boiron ; risque de confusion avec Doliprane pour le concept "craquant" DOLI]

* Nouveau service de GOOGLE: actualités Santé http://news.google.fr/news/fr/fr/health.html 
[Analyse :  la concurrence avec Yahoo! s'exacerbe... le nouveau service de Google est clair et attractif sans les redondances de Reuters]

Chiffres Clés de Pharmaclient

Sondage original (source CSA): la majorité des Français prendraient volontiers à leur charge 1 à 5 des 14 € remboursés par la Sécurité Sociale
[Analyse :  dans le détail, 58% des Français seraient en effet d'accord pour prendre cette somme à leur charge ; 21% des Français iraient jusqu'à payer de leur poche de 6 à 10 € et 5% de 11 à 14 € ; mais, 30% des personnes interrogées prônent le quo et 12% refusent de se prononcer ; la majorité (54%) est d'accord pour l'obligation d'une visite chez le généraliste avant le spécialiste ; en revanche, moins de la moitié des Français sont favorables au "carnet de santé électronique" et seulement 18% accepteraient de ne plus pouvoir consulter autant de médecins qu'ils le souhaitent; 80% sont favorables à l'obligation pour les médecins de prescrire des génériques, ainsi qu'à celle de limiter le nombre de médicaments prescrits par patient (70%) et le nombre d'actes (45%) ;ce que les Français apprécient le plus dans le système de santé de leur pays, c'est la possibilité de choisir leur médecin (54%), puis la prise en charge par la sécurité sociale (53%), la qualité des soins à l'hôpital (32%)]

Gadgets de l’e-humain

* Papier Numérique... L'Easybook d'OXFORD permet d'écrire ou de dessiner sur un papier spécial quadrillé, avec un stylo doté d'une micro-caméra infrarouge (LOGITECH), puis de transférer les données numérisées sur un PC (par exemple, sur OUTLOOK ou LOTUS Notes, pour la fonction agenda, ou sur WORD pour du texte et des images). Prix: 200 € H.T. dans un pack avec le stylo et environ 3 € le cahier de rechange au format A4

* 3 innovations astucieuses dans la rubrique "Gadgets" du site: un câble de chargement de téléphone mobile via la prise USB d'un PC, une mémoire USB contenue dans une montre (pour garder ses données sous la "main"), une mémoire USB au format de la carte de crédit (pour garder ses données dans le portefeuille)

Divers

* Un certificat d'aptitude à la conduite délivré par le généraliste à partir de 2004 
[Analyse : la conduite d'une voiture ou d'une moto passera, à partir de 2004, par un certificat d'aptitude que délivrera le généraliste. Dans un premier temps, dès janvier, sont concernés les candidats au permis et les 75 ans et plus. Le dispositif sera ensuite étendu à l'ensemble des conducteurs, ce qui créera au total 4,4 Millions de consultations supplémentaires chaque année...]

* L'année 2003 marque le cinquantenaire de la conquête de l'Everest (8850 m) par Edmund Hillary et le sherpa Tenzing Norgay. Voici quelques pistes (selon MicroHebdo 279): www.everestmountain.com, www.ngcfrance.tv/everest/index.asp, www.zonehimalaya.net, et le plus beau, mais peut-être temporaire, www.france5.fr/himalaya 

* Parmi les rares sites d'astronomie en Français (pour lequel ASTRA ZENECA France a été pionnier !), le plus tendance, selon les experts, est: www.astrosurf.com 

Vous pouvez recevoir la Newsletter mensuelle de Pharmaclient par e-mail !
Gratuitement à la fin de chaque mois
Merci de vous inscrire dans le formulaire CONTACT


Actualisation / Updating: Jan 15 2017